Automobilisme: Gravement blessée, la pilote a repris la piste
Actualisé

AutomobilismeGravement blessée, la pilote a repris la piste

Les images de l'envolée de la F3 de la jeune Allemande Sophia Flörsch à Macao avaient fait le tour du monde. Moins de quatre mois plus tard, elle est à 100% de sa forme.

par
Sport-Center
1 / 11
La pilote allemande Sophia Flörsch était tout sourire lors de sa première journée d'essais à Monza (I), près de quatre mois après son effroyable accident.

La pilote allemande Sophia Flörsch était tout sourire lors de sa première journée d'essais à Monza (I), près de quatre mois après son effroyable accident.

Keystone
Il s'agissait pour elle de retrouver les sensations au volant, avant d'entamer la nouvelle saison.

Il s'agissait pour elle de retrouver les sensations au volant, avant d'entamer la nouvelle saison.

Keystone
La jeune femme, tout juste âgée de 18 ans, semblait ravie de retrouver le paddock.

La jeune femme, tout juste âgée de 18 ans, semblait ravie de retrouver le paddock.

Keystone

Les images de son effroyable crash lors de la course de Formule 3, le 18 novembre dernier à Macao, avaient fait le tour de la planète. Le bolide de Sophia Flörsch, une jeune pilote allemande, s'était littéralement envolé pour aller s'encastrer dans une estrade, à plus de 250 km/h.

Opérée quelques jours plus tard à Macao, Sophia Flörsch s'est parfaitement remise de la greffe osseuse pratiquée par les chirurgiens pour réparer une fracture à sa colonne vertébrale, une intervention qui avait pris près de dix heures.

Moins de quatre mois plus tard, la jeune Allemande, qui a fêté ses 18 ans le 1er décembre dernier, a fait son retour sur les circuits mercredi, à Monza (I).

Terrible crash en Formule 3 à Macao

Le bolide de Sophia Flörsch est sorti de la route à 200 km/heure. Elle s'en tire plutôt bien. (Source: Twitter/@Tracel12)

Avec son team du Van Amersfoort Racing, Sophia Flörsch a participé à deux journées d'essais sur le circuit italien, en vue de la saison qui va débuter. «Je suis toujours consciente que je fais un sport dangereux, a-t-elle dit à l'agence de presse allemande DPA. Mais je suis positive. J'ai l'impression que l'accident s'est produit il y a trois ans.»

Retrouver les sensations au volant

L'Allemande avait déjà repris l'entraînement physique fin janvier, à raison de séances quotidiennes dont certaines ont duré seize heures! Restait à retrouver les sensations au volant, ce qui fut chose faite mercredi. Son but pour la saison à venir? Une course en Formule European Masters pour se remettre dans le bain, avant de retrouver son baquet de Formule 3.

Le patron de son écurie, le Néerlandais Frits Van Amersfoort, lui laisse en tout cas la porte grande ouverte: «Sophia est de nouveau à 100% de sa forme et elle est assez grande pour décider si elle veut à nouveau piloter ou pas, a-t-il dit. Je pense que son accident l'a rendue encore plus forte mentalement.»

Ton opinion