Bruxelles: Greenpeace bloque le bâtiment du Conseil européen
Actualisé

BruxellesGreenpeace bloque le bâtiment du Conseil européen

Au moins une centaine de militants de Greenpeace ont bloqué mardi le bâtiment du Conseil européen à Bruxelles, où se tenait une réunion de ministres des Finances.

Ils demandent davantage d'efforts en faveur de la protection du climat.

«Save the climate» (Sauvez le climat) et «Bail out the planet» (Plan de sauvetage pour la planète), pouvait-on lire sur certaines des banderoles brandies par les manifestants, a constaté un journaliste de l'AFP. Selon l'organisation écologiste, les manifestants étaient au nombre de 340 et originaires de 20 pays.

«Les ministres européens des finances consacrent des centaines de milliards d'euros publics au sauvetage des banques et de leurs dirigeants. Mais ils n'avancent toujours pas un centime d'euro lorsqu'il s'agit de soutenir financièrement notre réponse à la crise climatique», a commenté un militant de Greenpeace, Fawaz Al Bitar, dans un communiqué.

«Si la planète était une banque, il y a longtemps qu'on l'aurait sauvée de la faillite», a-t-il accusé.

Attachés à des grilles

Certains manifestants ont réussi à pénétrer dans l'enceinte du Conseil européen, mais pas à l'intérieur du bâtiment proprement dit. Il se sont attachés à des grilles avec des cadenas de vélo. Les forces de police, déployées en force, en ont évacué une partie. Au moins une vingtaine de manifestants ont été interpellés, ont constaté les journalistes de l'AFP.

La manifestation est intervenue au beau milieu d'une réunion des ministres européens des Finances. Ces derniers doivent se pencher entre autres sur les moyens pour l'Europe d'aider financièrement les pays pauvres à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre.

(ats)

Ton opinion