Automobilisme: Rallye du Valais: Grégoire Hotz a pris le commandement
Actualisé

Automobilisme: Rallye du ValaisGrégoire Hotz a pris le commandement

La première journée du Rallye International du Valais a déjà livré des enseignements intéressants.

Grégoire Hotz (Peugeot 207) a pris le commandement à l'issue des trois spéciales initiales, devant l'Italien Giandomenico Basso (Abarth Grande Punto), lequel file vers le titre européen. Florient Gonon (Subaru Impreza), 4e, se raproche pour sa part du sacre en championnat de Suisse.

Hotz devance Basso de 3''5 dans un rallye qui ne figure pas, cette année, au calendrier IRC. Le Neuchâtelois, écarté de la course au titre national, se bat avant tout pour le prestige, tout comme le Jurassien Olivier Burri, troisième au volant de son Abarth Grande Punto. Donc, au-delà de ce tiercé inaugural qui a fière allure, l'intérêt était surtout focalisé sur la lutte au sommet du championnat de suisse, dont la 50e édition de l'étape valaisanne est la dernière épreuve.

Le duel oppose Florian Gonon et Ivan Ballinari avec, pour l'heure, l'avantage au pilote des Marécottes. Sur ses terres, le Valaisan s'est classé trois rangs devant son concurrent direct. Au volant de son Impreza, Gonon aura ainsi la chance de pouvoir calquer sa course, vendredi et samedi, sur celle du Tessinois. Dans tous les cas de figure, une place dans les trois premiers suisses lui suffirait pour fêter son premier sacre national.

Au niveau du championnat d'Europe ERC, Basso a été le principal bénéficiaire de la journée. Le Polonais Michal Solowow, qui peut encore contester mathématiquement le titre à l'Italien, a en effet été relégué à la 9e position.

50e Rallye international du Valais (championnat suisse et championnat d'Europe ERC). Classement après la première journée (3 spéciales sur 18): 1. Grégoire Hotz-Pietro Ravasi (S), Peugeot 207 Super 2000, 20'58''1. 2. Giandomenico Basso-Mitia Dotta (It), Abarth Grande Punto S2000, à 3''5. 3. Olivier Burri-Stéphane Rey (S), Abarth Grande Punto S2000, à 23''1. 4. Florian Gonon-Sandra Arlettaz (S), Subaru Impreza STi, à 23''5. 5. Bryan Bouffier- Nicolas Gilsoul (Fr-Be), Citroën C2 R2 MAX, à 28''2. 6. Alessandro Bettega-Simone Scattolin (It), Renault Clio, à 28''5. 7. Ivan Ballinaro-Paolo Pianca (S), Peugeot 207 Super 2000, à 31''4. 8. Jean-Philippe Radoux-Jean-Noël Grégoire (S), Mitsubishi Lancer EVO IX, à 40''6. 9. Michal Solowow-Maciek Baran (Pol), Peugeot 207 Super 2000, à 42''2. 10. Thierry Neuville-Nicolas Klinger (Be-Fr), Citroën C2 R2 MAX, à 50''7.

(ats)

Ton opinion