Interview: Grégory Fitoussi se fait draguer par le cinéma
Actualisé

InterviewGrégory Fitoussi se fait draguer par le cinéma

Grâce à la série «Engrenages» sur Canal+, Grégory Fitoussi croule sous les propositions, pour la télé comme pour le cinéma.

par
Caroline Goldschmid
Monaco

Depuis qu'«Engrenages», dont le tournage de la saison 3 a débuté hier, a été rachetée par la BBC, l'interprète du substitut du procureur se voit proposer pleins de rôles, en France comme à l'étranger.

Lors de son passage au Festival international de télévision de Monte-Carlo, Grégory Fitoussi nous a notamment révélé qu'il donne la réplique à Sienna Miller dans «G.I. Joe»! Extraits.

20minutes online. Grégory Fitoussi, on peut dire que votre rôle dans «Engrenages» est une consécration pour vous, puisque la série a même été rachetée par la BBC...

Grégory Fitoussi. C'est vrai que la série a une vraie portée. Il faut dire qu'elle est de très bonne qualité. En plus, la saison 3 a été rallongée à douze épisodes au lieu des huit habituels. Le tournage se poursuivra donc jusqu'en février 2010. Et j'ai entendu que Canal+ a commandé les saisons 4, 5 et 6!

Que vous arrivera-t-il dans la saison 3?

Ah, des tas de trucs! J'ai lu le scénario des six premiers épisodes et pleins de rebondissements sont à prévoir! C'est encore mieux que les saisons précédentes!

Vous avez l'air emballé, en effet...

Oh oui! C'est rare que nous, acteurs, soyons surpris, mais là... Les scénaristes sont audacieux, ils ont envie de bousculer les personnages.

A part «Engrenages», dans quel genre de fictions souhaitez-vous jouer?

J'aime tous les genres, mais il faut que je sois surpris par ce que l'on me propose. Là, on m'a offert un rôle de méchant dans «Cartouche», qui sera bientôt diffusé sur France 2. Je joue un personnage odieux, qui tue, qui viole. Et ça m'a beaucoup plu! Que ce soit pour le cinéma ou la télé, l'important pour moi, c'est que ce soit différent à chaque fois. J'ai aussi tourné en Israël pour la mini-série «Revivre», où j'ai un petit rôle, qui passera en juillet sur Arte.

Souhaitez-vous travailler à l'étranger?

En l'occurrence, j'ai un agent en Angleterre qui s'occupe de moi à la suite de l'achat d'«Engrenages» par la BBC. Du coup, j'ai obtenu un rôle dans un film américain, «G.I Joe - le réveil du Cobra», qui sortira le 5 août prochain. J'y joue le mari de Sienna Miller, un scientifique français.

Quand est-ce que vous avez voulu devenir acteur?

Très tôt! Après, il faut réussir à se l'avouer et franchir le pas. Mais pour moi, l'envie est née quand j'étais tout petit.

 En quoi est-ce dur de franchir le pas?

C'est délicat d'arriver à la conclusion qu'on a quelque chose à apporter. C'est presque prétentieux. On n'en sait rien a priori, nous-mêmes. Ce sont les retours des professionnels et du public qui font qu'on devient acteur.

Ton opinion