Actualisé 12.07.2011 à 15:40

Tour de France

Greipel bat Cavendish au sprint

L'Allemand Andre Greipel a remporté au sprint la dixième étape du Tour de France, entre Aurillac et Carmaux (158 km), devant le Britannique Mark Cavendish et l'Espagnol Jose Joaquin Rojas.

Andre Greipel (All/Omega Pharma-Lotto) a remporté au sprint la 10e étape du Tour de France. Le maillot jaune reste sur les épaules de Thomas Voeckler (Fr/Europcar).

Ancien coéquipier de Mark Cavendish chez HTC, Greipel s'est offert un joli cadeau d'anniversaire avec quelques jours d'avance: il fêtera en effet ses 29 ans samedi. Et le fait d'avoir battu son ancien leader dans son exercice favori ne pourra que renforcer sa joie, les deux hommes ayant des relations houleuses.

Le puissant sprinter allemand a devancé Cavendish, l'Espagnol Rojas et le champion du monde Thor Hushovd (No). Cavendish, privé de plusieurs de ses coéquipiers, a lancé l'emballage final de loin, mais il a été devancé par son ancien lieutenant. Greipel, qui dispute pour la première fois la Grande Boucle, a déjà gagné des étapes tant au Giro qu'à la Vuelta.

Cette 10e étape, qui menait le peloton d'Aurillac à Carmaux (158 km), s'est déroulée sous un ciel orageux. Une échappée de six coureurs formée à l'initiative de l'Italien Marco Marcato a ouvert la course après une douzaine de kilomètres. Ses cinq compagnons français (Arthur Vichot, Anthony Delaplace, Julien El Fares, Rémy Di Grégorio, Sébastien Minard) se sont entendus avec lui pour s'assurer un avantage maximal de 4 minutes, au 48e km.

Après l'équipe de Voeckler, les hommes de Cavendish ont pris le relais en tête du peloton pour se rapprocher (1'45 à 50 km du but). Marcato, Minard et Vichot ont distancé leur compagnons avant la dernière côte, à 15 km de l'arrivée, mais ont été repris par le peloton mené à vive allure par les coéquipiers de Greipel.

Dans cette courte ascension, un groupe d'attaquants s'est dégagé à l'initiative du Français Tony Gallopin. Voeckler et le porteur du maillot vert, le Belge Philippe Gilbert, ont suivi avec le Belge Dries Devenyns et l'Allemand Tony Martin. Par la suite, Gilbert a insisté en partant seul aux 7 km. Mais il a été repris 2 km plus loin.

Mercredi, la 11e étape conduira les coureurs de Blaye-les-Mines à Lavaur, sur 167,5 km.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!