Actualisé 16.10.2018 à 09:57

GenèveGrève des maçons: le pont du Mont-Blanc est ouvert

Le débrayage et les manifestations des ouvriers de la construction vont fortement perturber le trafic toute la journée.

de
mpo/dra

Le pont du Mont-Blanc devrait rester fermé jusqu'en fin de matinée. dra

Après avoir été occupé durant une bonne partie de la matinée par les maçons en grève, le pont du Mont-Blanc a été rouvert à la circulation aux alentours de 11h. Le cortège a longé les rues basses. Un peu avant midi, la police cantonale informait de la fermeture de la route des Acacias, après des perturbations dans el secteur de Plainpalais.

Pour ce qui est des TPG, la régie annonce des perturbations pour cause de manifestation ou de surcharge du trafic sur six lignes.

Les quelque 1800 personnes participant au cortège vont ensuite se rendre aux Vernets par le pont Wilsdorf, avant de rejoindre le secteur de Lancy-Pont-Rouge. Mardi après-midi, les maçons circuleront sur la route des Jeunes, avant d'emprunter le pont Sous-Terre pour finalement se rassembler rue de Malatrex, non loin de la gare Cornavin. De fortes perturbations sont donc encore à prévoir.

Pour rappel, mardi matin, après un départ aux alentours de 6h30, environ 1800 maçons, selon les syndicats, se sont réunis entre 9h00 et 11h sur le pont du Mont-Blanc pour un petit-déjeuner.

Trafic très perturbé

Les Transports publics genevois ont connu des conditions de circulation difficiles. Ils ont pu rouvrir la place des 22-Cantons avant 9h00 et assainir le trafic autour de la gare Cornavin. Néanmoins, les lignes qui traversent le pont du Mont-Blanc ont été déviées. Celles qui rejoignent le centre-ville depuis l'extérieur ont enregistré d'importants retards: les bus E, G, A, 9 et 33 ont subi quelque 50 minutes de retard. Bonne nouvelle pour les usagers, les trams ont circulé de manière satisfaisante dès le milieu de matinée.

La police informe que le trafic automobile a été fortement perturbé sur les deux rives. On a compté une heure trente d'embouteillages entre Anières et Cologny. D'autre part, les voitures étaient à l'arrêt aux Eaux-Vives dans les rues Versonnex et de la Scie dans la matinée. Selon nos observations, les conditions de circulation étaient particulièrement difficiles aux abords du Rhône. Dans des quartiers plus éloignés, il n'y a pas eu de grosses perturbations à signaler.

De manière générale, il ne faudra pas espérer pouvoir atteindre le centre-ville en voiture durant la journée, a prévenu la police cantonale. A cause de la grève des maçons et des cortèges prévus durant toute la journée, la circulation sera chaotique.

La police cantonale prévient que les flux seront déviés à l'entrée de la cité. Elle conseille aux automobilistes de préférer les transports publics ou la mobilité douce à leurs voitures.

Les forces de l'ordre donneront des informations sur l'évolution de la situation via les réseaux sociaux, notamment leur compte Twitter. Les transports publics communiqueront via leur application.

Le débrayage des ouvriers pourrait se prolonger sur plusieurs jours.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!