France: Grippe aviaire: élevages fermés plusieurs mois
Actualisé

FranceGrippe aviaire: élevages fermés plusieurs mois

Des sites du sud-ouest devront cesser leur production, après la détection de l'épidémie dans leurs rangs.

Il n'y aura pas d'abattage préventif.

Il n'y aura pas d'abattage préventif.

photo: Keystone

Les élevages d'oies et de canards situés dans la zone du sud-ouest de la France concernée par l'épidémie de grippe aviaire devront geler leur production pendant plusieurs mois afin d'éradiquer la maladie, a annoncé jeudi le ministère de l'Agriculture après concertation avec les professionnels. Il n'y aura «pas d'abattage massif préventif des animaux en cours d'élevage», mais une procédure de vide sanitaire sera mise en place à partir du 18 janvier, indique le communiqué. Les élevages ne pourront donc plus accueillir de nouveaux canetons pendant plusieurs mois, pour permettre «l'assainissement de l'environnement».

Cette mesure, une première en France, n'avait pas été décidée lors de la dernière épidémie de grippe aviaire en 2007/2008, a précisé le ministère à l'AFP.

Gel de la production

Concrètement, les canards et oies qui sont déjà dans les élevages pour la production de foie gras pourront être normalement engraissés, puis gavés et abattus. Mais ensuite, les éleveurs ne pourront plus accueillir de nouveaux canetons et devront geler leur production pour permettre «la mise en place de nettoyages, désinfections et vides sanitaires dans l'ensemble de la zone» concernée, selon le communiqué.

«A partir d'avril, la quasi-totalité des élevages devraient être vides», a précisé à l'AFP le cabinet du ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll.

69 foyers détectés

Une fois, l'assainissement réalisé, les canards pourront revenir «à partir de fin mai-début juin» ou «fin juin-début juillet», a précisé le cabinet. En tout, 69 foyers de grippe aviaire ont été détectés dans plusieurs élevages du sud-ouest de la France depuis fin novembre. Ils sont les premiers découverts dans le pays depuis 2007.

L'influenza aviaire n'est pas transmissible à l'homme par la consommation de viande, oeufs, foie gras et plus généralement de tout produit alimentaire, selon les autorités françaises. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion