Actualisé 30.06.2020 à 13:18

Genève

Grogne des assistants en soin et santé communautaire

Les ASSC veulent une revalorisation salariale de leur fonction. Ils ont remis mardi une pétition en ce sens au conseiller d'Etat Mauro Poggia.

de
ATS
Santé
Santé

A Genève, les assistants en soins et santé communautaire demandent une revalorisation de leur fonction (image d'illustration).

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

A Genève, les assistants en soin et santé communautaire (ASSC) veulent une revalorisation salariale de leur fonction considérée comme essentielle dans la chaîne des soins. Ils ont remis mardi une pétition en ce sens munie de 643 signatures au conseiller d'Etat Mauro Poggia.

Les signatures ont été récoltées en à peine quinze jours, relève le Syndicat des services publics (SSP) dans un communiqué. Les signataires demandent une mise à jour de leur cahier des charges correspondant à leurs nouvelles compétences et une réévaluation de leur fonction.

Les ASSC avaient déjà manifesté à la fin de l'année dernière pour une revalorisation de leur fonction, qui se situe entre celles d'infirmier et d'aide-soignant. Actuellement en classe 10 sur l'échelle de traitement de l'Office du personnel de l'Etat, ils revendiquent au minimum une classe 12.

ATS

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
25 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

lulu

01.07.2020 à 06:35

Du travail identique ainsi que les horaires pour 3 corps de métiers différent et un très grand écart salarial. Pourquoi cette différence pour le même travail. Travail égal salaire égal.

jdis ça comme ça..

30.06.2020 à 17:13

68'213frs/an, soit 5'247.20frs/mois (y.c 13ème) c'est plutôt bien payé pour un cfc de 3ans... (source échelle traitement état Ge, classe 10, zéro annuité) et c'est le salaire sans les suppléments de nuits, w-d et jours fériés! le même salaire qu'un maçon en sortant de 3ans de cfc au cepta (source: cct 2019). quand je pense qu'un flic genevois tape une classe 15 (6'539frs/mois à zéro annuité) pour 3ans de formation (et les risque du métier qui vont avec).. 1 classe de moins qu’une infirmière diplômée (classe 16, zéro annuité: 6'833frs/mois). comparé à un ambulancier qui a clairement plus d'autonomie, de responsabilités et de risque dans son métier (pour 3ans de formation ES) qui tape à peine plus de 5'800frs après obtention du diplôme (2019). une vendeuse est, quand à elle, toujours en dessous des 4'500frs/mois.. à un moment, si on n’est pas content, il faut se remettre en question et changer de métier, tout simplement. perso, c'est ce que j'ai fais et je ne m'en porte pas plus mal.

Wick

30.06.2020 à 15:23

ASSC il est nécessaire de revoir les prestations effectuées et de les mettre en adéquation avec la rémunération, ce ne sont pas de petites mains corvéables à souhait dont on profite souvent de la compétence, surtout de leur bienveillance.