La Chaux-de-Fonds: Gros stock d'armes factices confisqué
Actualisé

La Chaux-de-FondsGros stock d'armes factices confisqué

La police neuchâteloise a saisi à la mi-mars une importante quantité d'armes factices à La Chaux-de-Fonds.

Il s'agit d'armes «soft-air» - projetant des billes en plastique - qui étaient tombées entre les mains d'adolescents âgés d'une quinzaine d'années.

Ces mineurs s'amusaient avec ces armes dans la cour inoccupée d'un collège, a indiqué jeudi la police cantonale. Alertée par le directeur du collège, la police de proximité a saisi ces armes et dénoncé les auteurs à l'autorité tutélaire.

Ces parfaites répliques d'armes lourdes - notamment une mitrailleuse M-60, une AK-47 Kalachnikov, un Fass90 Commando et divers pistolets - constituent la plus grosse saisie d'armes de ce genre depuis plusieurs années, précise la police. Le ministère public décidera de leur éventuelle destruction.

La police rappelle que les armes «soft-air», de par leur ressemblance avec des armes à feu, tombent sous le coup de la loi sur les armes. Leur vente doit se faire sous forme d'un contrat écrit et est strictement interdite aux moins de 18 ans. Elles peuvent occasionner de sérieuses blessures. Menacer des personnes avec une arme factice est en outre pénalement répréhensible.

(ats)

Ton opinion