Etats-Unis: Grosse gaffe à la fac: 800 étudiants admis par erreur
Actualisé

Etats-UnisGrosse gaffe à la fac: 800 étudiants admis par erreur

L'université américaine Carnegie Mellon a présenté ses excuses à 800 candidats à des places dans son prestigieux cursus d'informatique, après leur avoir envoyé par erreur un message de félicitations, alors qu'ils n'avaient pas été retenus.

Carnegie Mellon, située à Pittsburgh en Pennsylvanie (est), a mis cette gaffe sur le compte «de graves erreurs dans (son) processus d'envoi de lettres d'admission».

«Vous faites partie d'une minorité, moins de 9% parmi plus de 1200 candidats potentiels», pouvait-on lire dans le courriel envoyé lundi.

«Nous sommes convaincus qu'il s'agit de la meilleure école pour vous. Bienvenue à Carnegie Mellon!» Cependant, plusieurs heures plus tard, l'université a envoyé une note «qui corrige l'envoi précédent et révoque l'offre d'admission».

Malentendu

Dans ce nouveau courriel, l'université annonce aux malheureux candidats qu'ils n'ont en fait pas été admis à son master en sciences informatiques.

«Nous sommes désolés de ce malentendu survenu plus tôt aujourd'hui et nous excusons pour toute confusion ou désagrément que cela a pu causer», mentionne la note.

Dans un communiqué, l'université a assuré «revoir la manière dont (elle procède) à l'envoi des lettres d'admission pour s'assurer qu'une telle erreur ne se reproduise plus».

Carnegie Mellon se classe, avec le Massachusetts Institute of Technology (MIT) et l'Université Stanford en Californie, dans le palmarès des meilleures écoles en informatique.

Admis puis rejeté en quelques heures

Sur TheGradCafe.com, un forum en ligne pour les étudiants américains aux cycles supérieurs, plusieurs étudiants ont réagi à la bourde de Carnegie Mellon, certains étant scandalisés, d'autres plutôt sarcastiques.

«Admis ce matin, puis rejeté quelques heures plus tard. Totalement inacceptable», a écrit un candidat déçu.

«C'était vraiment une expérience inestimable et incomparable. Comment pourrais-je un jour vous remercier?», a indiqué un autre. (afp)

Ton opinion