Actualisé 24.05.2007 à 18:46

Grütli: Calmy-Rey ne lâche pas

BERNE – Il n'y aura pas de fête officielle du 1er Août au Grütli. La présidente de la Confédération s'y rendra quand même.

Micheline Calmy-Rey n'en démord pas. Elle célébrera la Fête nationale sur la plaine du Grütli même si la manifestation prévue cette année a été annulée. «La conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey a toujours l'intention d'être présente sur la plaine du Grütli le 1er août», a indiqué hier Jean-Philippe Jeannerat, porte-parole du Département des affaires étrangères. La présidente de la Confédération se réjouit de cette visite, dont les modalités restent à définir, a ajouté le porte-parole.

La Commission du Grütli a annoncé hier qu'elle renonçait à organiser la fête cette année en raison des trop nombreux obstacles à surmonter. C'est «honteux», a commenté la présidente du Conseil national, Christine Egerszegi. Peu auparavant, Lucerne avait annoncé qu'elle ne servirait finalement pas de point de départ des bateaux pour le Grütli. Les tentatives pour sauver la cérémonie ont échoué, malgré des semaines de discussions. A l'origine de ce revirement, il y a le refus définitif de la Confédération, la semaine dernière, de participer aux coûts de la sécurité.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!