Football - Guardiola remis à sa place par les fans de City
Publié

FootballGuardiola remis à sa place par les fans de City

L’entraîneur des Citizens avait affiché sa déception devant les tribunes partiellement vides de l’Etihad Stadium contre Leipzig. Ses propos ont fait réagir les supporters mancuniens.

par
Sport-Center
Les propos de Pep Guardiola n’ont pas plu à tout le monde.

Les propos de Pep Guardiola n’ont pas plu à tout le monde.

AFP

L’entraîneur de Manchester City Pep Guardiola a créé malgré lui une petite polémique au sein de son club de Manchester City. Vainqueurs 6-3 à domicile contre Leipzig mercredi en Ligue des champions, les Citizens ont évolué dans un stade loin d’avoir fait le plein pour l’occasion. Sur les 55 000 places disponibles à l’Etihad Stadium de Manchester, seulement 38 062 étaient occupées.

Après la rencontre, le technicien espagnol n’avait pas caché sa déception, encourageant les fans à se rendre au stade samedi pour la venue de Southampton en championnat. «J’aimerais qu’il y ait plus de monde samedi, nous en avons besoin. J’invite les gens à se rendre au stade pour regarder le match», avait notamment plaidé l’Espagnol.

Ces propos n’ont pas vraiment plu aux supporters des Citizens et ils l’ont fait savoir. «Guardiola ne comprend pas les difficultés que les gens ont pour venir au stade un mercredi à 20h. Certains ont des enfants, d’autres ne peuvent pas se le permettre et il y a aussi le Covid», s’est défendu Kevin Parker, secrétaire des clubs de supporters de Manchester City.

«Il devrait s’en tenir au coaching»

Cité par l’agence anglaise Press Association, Kevin Parker ne s’est pas arrêté là. «Guardiola est absolument le meilleur coach du monde, et je pense qu’il devrait s’en tenir à ça. Ses propos ternissent la belle soirée de mercredi. Depuis, on a plus parlé des commentaires de Pep que du match. Personne dans l’entourage du club devrait remettre en question la loyauté des supporters. C’est décevant», a finalement déploré le secrétaire.

Manchester City, première équipe depuis 1931 à inscrire au moins cinq buts lors de ses quatre derniers matches à domicile, est régulièrement la cible de critiques en raison des faibles affluences de l’Etihad Stadium. Le stade des Citizens est même appelé «Emptyhad» (jeu de mot avec «empty» qui veut dire vide) par les supporters adverses.

Ton opinion

6 commentaires