Actualisé 21.03.2017 à 14:40

«Koh-Lanta»Gucci dément avoir contacté Dylan

Le Luxembourgeois avait affirmé que la marque lui avait proposé un contrat, à la suite du buzz créé par ses mocassins. Il n'en est rien. Le jeune homme persiste.

de
mja
1 / 9
10.03 Malgré un bon début dans le jeu d'aventures, le Luxembourgeois Dylan a été éliminé dès le premier épisode de la 20e saison de «Koh-Lanta», victime de son caractère imprévisible.

10.03 Malgré un bon début dans le jeu d'aventures, le Luxembourgeois Dylan a été éliminé dès le premier épisode de la 20e saison de «Koh-Lanta», victime de son caractère imprévisible.

kein Anbieter
Son look dans la jungle (où il arborait des mocassins Gucci) a fait réagir sur les réseaux sociaux.

Son look dans la jungle (où il arborait des mocassins Gucci) a fait réagir sur les réseaux sociaux.

Dylan n'a peut-être pas su comment faire pour gagner «Koh-Lanta» (il a été éliminé dès le premier épisode), mais il sait comment faire parler de lui! Le Luxembourgeois avait beaucoup amusé la Toile en emportant des mocassins Gucci dans l'aventure. Une semaine après son élimination, il déclarait dans une interview que la marque italienne de maroquinerie l'avait contacté et qu'il devait signer un contrat avec eux. Or, ce n'est pas vrai.

Interrogé par le Huffington Post, le bureau français de l'entreprise a affirmé que personne de chez Gucci n'avait tenté de joindre Dylan: «Nous ne connaissons même pas cette personne qui ne correspond pas du tout à l'image de la maison.» Et d'ajouter: «Le jeune homme se fait un peu de buzz gratuitement.» Dylan, via le service de presse d'ALP, a toutefois assuré à «TV Mag» qu'il avait eu un contact avec un magasin détenteur de la licence Gucci au Luxembourg qui «l'a approché pour représenter la marque lors de ses sorties publiques en lui fournissant notamment les fameux mocassins».

Si on ignore toutefois où se situe la boutique dont le mannequin parle, le patron d'un magasin situé à Luxembourg-Ville et également détenteur de la marque Gucci a signalé à «L'essentiel», que «si la maison mère dit non, c'est non aussi au Luxembourg». Pas de quoi faire renoncer Dylan, qui insiste: «Gucci m'a bien contacté. J'ai rendez-vous aujourd'hui (ndlr: mardi 21 mars 2017), j'en dirai davantage après mon rendez-vous».

«Dylan a un profil atypique»

Avant même le début de l'aventure, le mannequin a su se faire remarquer, via les réseaux sociaux. La société de production de «Koh-Lanta» (ALP) assure qu'elle n'avait pas vraiment vu venir le buzz autour de ce participant, principalement créé selon elle par les médias. «La sélection des concurrents ne se fait pas en fonction du buzz qu'ils pourraient déclencher puisque nous n'avons aucune maîtrise sur le nombre de jours qu'ils resteront dans l'aventure», nous a-t-elle confié. Elle a ajouté qu'elle était même souvent «surprise de découvrir des personnalités insoupçonnées qui se révèlent dès les premiers jours du jeu ou d'autres a contrario qui sont plus effacées que dans leur vie de tous les jours.»

Concernant le profil de Dylan relativement différent des autres candidats, ALP le justifie ainsi: «Il a un profil atypique puisque à 22 ans, il a été militaire de carrière au Luxembourg. Ce qui peut apparaître comme un décalage avec le reste des aventuriers vient de son jeune âge et de son look, mais absolument pas de sa détermination ou de ses capacités à participer à «Koh-Lanta».»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!