Valais: Guide jugé coupable d'homicide par négligence
Actualisé

ValaisGuide jugé coupable d'homicide par négligence

Un homme avait été emporté dans une avalanche à Grimentz en 2007. Le guide qui menait son groupe a commis une erreur grave, selon la justice.

par
frb

La justice valaisanne l'avait d'abord blanchi avant de le condamner en deuxième instance. Cette semaine, le Tribunal fédéral a tranché: le guide de montagne valaisan est bien à l'origine de la mort de l'un de ses clients à Grimentz, en 2007, relève jeudi «Le Nouvelliste». Il a écopé de 30 jours-amende à 50 francs avec sursis.

Les juges de Mon-Repos ont estimé que le guide avait pris un risque inadmissible en s'engageant dans un couloir dangereux avec son groupe, dans la région du Roc d'Orzival. Le risque d'avalanche était connu du professionnel de la haute-montagne, et un autre parcours existait. Il a tout de même fait avancer son groupe dans une pente à plus de 30° de déclivité, en faisant passer ses clients l'un après l'autre. Les trois premiers y sont parvenus. Pas le quatrième, qui a été emporté dans une avalanche de 150 m de large et enseveli sous un mètre de neige.

Une erreur de jugement

Pour le président des guides de montagne suisses Pierre Mathey, ce verdict est «une mauvaise nouvelle». Interrogé par le quotidien valaisan, il rappelle que c'est la faute d'un guide qui a été jugée et souligne que «ce jugement ne remet pas en question la pratique et les règles de la profession de guide de montagne».

A noter que le Tribunal fédéral ne remet pas en cause les compétences professionnelles du coupable. Il avait pris toutes les précautions d'usage au départ de son expédition. Mais il a commis une erreur de jugement au moment de s'engager dans la pente sur laquelle s'est produit l'accident.

Ton opinion