Actualisé 02.03.2016 à 19:13

FribourgHabillé en militaire pour voyager en train à l'oeil

Un petit malin a fait croire qu'il était sous les drapeaux pour se déplacer gratuitement. Il s'est fait pincer et passera à la caisse.

de
Christian Humbert/mkm
Les déplacements des militaires et le port de l'uniforme suivent un protocole précis.

Les déplacements des militaires et le port de l'uniforme suivent un protocole précis.

Keystone/Petra Orosz

Revêtir un uniforme de l'armée suisse pour ne pas payer les transports publics, gratuits pour les militaires en service: c'est l'astuce qu'avait trouvée un Lucernois. Manque de pot, sa combine a été découverte.

Tout a commencé le 20 août 2014. Robert*, habillé en militaire, s'est fait prendre la main dans le sac alors qu'il tentait de piquer pour 20 fr. 85 de marchandises dans un commerce du centre-ville de Fribourg. Vu son agitation, les forces de l'ordre ont été appelées sur les lieux. Le voleur a alors réglé sur-le-champ le montant de son larcin et les frais liés à son méfait, afin d'éviter que le magasin ne porte plainte. L'habit gris-vert de Robert a également provoqué l'arrivée de la police militaire. Le filou a expliqué avoir revêtu sa tenue pour effectuer le trajet en train Bière (VD) - Berne et retour à Fribourg sans payer. Le Lucernois a aussi déclaré habiter à Bière (VD). Mais la commune ne le connaît pas: l'homme de 32 ans vit aux Etats-Unis.

Un procureur a été saisi. Il a condamné Robert à 300 fr. d'amende et 415 fr. de frais en janvier 2015 pour port indu de l'uniforme militaire et pour avoir fourni de faux renseignements d'identité à la police. La sentence a été transmise à son domicile californien et il s'y est opposé. Il aurait dû se présenter mardi devant le tribunal de police de la Sarine, à Fribourg. Mais il ne s'est pas déplacé. La condamnation est donc rentrée en force. En cas de non-paiement dans les 30 jours, le trentenaire s'expose à trois jours de prison.

*Prénom d'emprunt

Des règles strictes

Il faut être muni d'un ordre de marche (OM) valable et vêtir un uniforme pour bénéficier des transports publics gratuits en 2e classe (1re classe pour les officiers), uniquement entre le domicile et le lieu de service. Comme indiqué sur l'OM, le voyage se fait en habits civils lors de la journée d'information, du recrutement et de la libération. Il en va de même si le militaire en congé a une permission écrite de son commandant. En dehors du service, l'uniforme ne peut être porté que sur autorisation des autorités militaires.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!