Habiller sa marmaille pour 10 fr. par an, c'est possible
Actualisé

Habiller sa marmaille pour 10 fr. par an, c'est possible

Le service social et Textura ont inauguré lundi une «fringothèque» pour les 0 à 6 ans. Une première.

Parce qu'un body devient trop petit bien avant d'être usé. Parce qu'habiller un bébé n'est pas à la portée de toutes les bourses. Ou encore parce que recycler permet de ne pas gaspiller, la Ville de Lausanne et la Coopérative Textura ont inauguré lundi la première fringothèque de Suisse romande.

Basée sur le modèle des bibliothèques, des ludothèques et autres services de prêt, elle permettra à ses membres de louer des vêtements d'enfant de 0 à 6 ans, des poussettes, des accessoires et des jouets. Pour entrer dans le cercle des bénéficiaires de ce service, aucune condition, si ce n'est de s'acquitter de la taxe d'inscription de 10 fr. par an.

L'idée est née dans l'esprit d'Hélène Tschumi, qui travaille aux services sociaux lausannois. «C'est en parlant avec des bénéficiaires et des mamans de mon entourage que j'y ai pensé», souffle la responsable du projet.

Un néologisme, une collecte de 4000 pièces et une année plus tard, l'idée est devenue réalité. Elle permet aussi de créer deux postes en emploi temporaire subventionné. Cette expérience innovante sera suivie de près en dehors des frontières cantonales et pourrait faire bientôt des émules, à Genève notamment.

Carole Pantet

«Fringothèque», Côtes-de-Montbenon 14, Le Flon, Lausanne. Ouvert du lundi au vendredi de 09h30 à 18h30, le samedi de 09h30 à 17h00.

«Fringothèque», Côtes-de-Montbenon 14, Le Flon, Lausanne. Ouvert du lundi au vendredi de 09h30 à 18h30, le samedi de 09h30 à 17h00.

«Fringothèque», Côtes-de-Montbenon 14, Le Flon, Lausanne. Ouvert du lundi au vendredi de 09h30 à 18h30, le samedi de 09h30 à 17h00.

Ton opinion