Shanghai: Habitants cloîtrés chez eux à cause de la pollution
Actualisé

ShanghaiHabitants cloîtrés chez eux à cause de la pollution

Des centaines de vols passant par Shanghai sont retardés ou carrément annulés. En cause, un pic de pollution inédit dans la ville. Les habitants ont reçu la consigne de rester enfermés.

Des centaines de vols ont été retardés ou annulés aujourd'hui à Shanghaï en raison d'une pollution record de l'air provoqué par le smog, incitant les autorités à lancer une alerte sanitaire de niveau élevé.

La municipalité de la capitale économique chinoise, qui compte plus de 23 millions d'habitants, a publié une alerte sanitaire la plus élevée alors que l'indice de pollution se situait à un niveau entre 23 et 31 fois supérieur à ceux recommandés par les autorités sanitaires internationales.

Il s'agit du premier avis du genre émis depuis le démarrage en avril du nouveau système d'alerte sanitaire.

Les habitants de la mégapole sont fortement encouragés à rester chez eux et les directeurs d'usine priés de réduire, voire de suspendre les chaînes de production.

La qualité de l'air dans les centres urbains est devenue un sujet de préoccupation croissant pour les dirigeants chinois, obsédés par l'impératif de stabilité et inquiets des risques pour l'environnement et la sécurité que présente une industrialisation à marche forcée du pays.

Les autorités ont dévoilé ces dernières années toute une série de mesures de lutte contre la pollution, sans obtenir beaucoup de progrès en la matière. (afp)

Ton opinion