Ouragan Sandy: Haïti a besoin de l'aide pour son agriculture

Actualisé

Ouragan SandyHaïti a besoin de l'aide pour son agriculture

Haïti a un besoin criant de l'aide internationale pour redresser son secteur agricole après le passage de la tempête Sandy qui a fait plus de 50 morts et privé de leur maison environ 20.000 personnes.

L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), basée à Rome, et le gouvernement haïtien ont lancé un appel pour recevoir une aide de 74 millions de dollars (57 millions d'euros) sur les 12 prochains mois.

«La super tempête (Sandy, ndlr) de fin octobre a causé des dégâts matériels considérables aux cultures, terres, bétail, à la pêche et aux infrastructures rurales de Haïti, laissant plus de 600.000 Haïtiens à risque d'insécurité alimentaire et nutritionnelle», a indiqué la FAO.

Selon le gouvernement local, Haïti a besoin immédiatement de 4 millions de dollars pour «aider 20.000 familles à assurer le succès de la saison des cultures d'hiver à partir de décembre».

L'ouragan Sandy est la troisième catastrophe naturelle à frapper le pays ces derniers mois (après une grave sécheresse entre mai et juin et la tempête Isaac en août), avec des dégâts conjugués estimés à 254 millions de dollars, affectant les moyens de subsistance d'un million et demi de personnes.

Haïti enchaîne les catastrophes naturelles

«Les récentes catastrophes naturelles en Haïti exigent une réponse vigoureuse de la part de la communauté internationale afin de soutenir les efforts déployés actuellement par le gouvernement», a déclaré Adam Yao, qui coordonne pour la FAO les actions menées en Haïti dans le cadre de l'urgence.

La FAO fournit au gouvernement d'Haïti son soutien au travers d'une variété d'interventions en matière de foresterie, d'élevage, de production de semences, de gestion des bassins versants et de nutrition. Ces programmes peuvent être rehaussés et adaptés pour répondre aux besoins engendrés par l'ouragan Sandy, en conformité avec le plan du gouvernement, selon la FAO.

La tempête Sandy a tué plus de 50 personnes et 350.000 personnes vivent encore dans des campements de toile depuis le tremblement de terre de 2010.

(afp)

Ton opinion