Haïti: Aristide critique le nouveau président
Actualisé

Haïti: Aristide critique le nouveau président

L'ancien président exilé de Haïti Jean-Bertrand Aristide a qualifié de «trahison» l'élection présidentielle de 2006 remportée par René Préval, dans un message diffusé à la radio vendredi.

C'est la quatrième année consécutive que Jean-Bertrand Aristide, contraint à l'exil en 2004 après le soulèvement de la rue, enregistre un message pour la Nouvelle année afin de célébrer l'anniversaire de l'indépendance de Haïti le 1er janvier.

Dans ce message, il n'a pas dit directement s'il entendait revenir en Haïti, affirmant seulement que lui et le président René Préval, son ancien Premier ministre, «attendent de se revoir, face à face sur le sol haïtien». «Nous nous reconnaîtrons et nous aimerons comme auparavant», a-t-il estimé en créole.

Jean-Bertrand Aristide a qualifié d'enlèvement son renversement en 2004 et condamné l'élection présidentielle de 2006 remportée par René Préval. «Le dernier coup porté au peuple, quand le couteau de la trahison a été planté dans son dos, a été la 'sélection' de 2006», a-t-il affirmé.

Mamadou Bah, porte-parole de la force des Nations unies en place en Haïti, a dénoncé ce discours. «Nous sommes concentrés sur l'avenir de Haïti, pas son passé», a-t-il déclaré. AP

jp/v14 (ap)

Ton opinion