Super League: Hakan Yakin a froidement abattu Lausanne-Sport
Actualisé

Super LeagueHakan Yakin a froidement abattu Lausanne-Sport

En deux passes millimétrées, le milieu de Lucerne a ramené les siens en tête du classement, jeudi soir sur sa pelouse.

par
Oliver Dufour
Lucerne

Les supporters lucernois ont accueilli leurs visiteurs dans un décor de western spaghetti. Sur fond de l'électrisant thème musical «Il était une fois dans l'Ouest», d'Ennio Morricone, une figurine géante de shérif aux couleurs locales a abattu en duel au revolver un cow-boy au gilet du Lausanne-Sport.

Contrairement au scénario du chef d'œuvre de Sergio Leone, le petit homme à l'harmonica - campé sur la pellicule par Charles Bronson et sur le terrain par les joueurs vaudois - n'en est pas sorti vainqueur.

La faute à l'as de la gâchette qu'est Hakan Yakin. Celui-ci partage deux traits avec le terrifiant Frank, le méchant incarné par Henry Fonda: un ténébreux et glaçant regard, ainsi qu'une adresse diabolique au tir.

Yakin n'a pas lui-même achevé l'adversaire. Il a laissé ce soin «facile» à son homme de main, Cristian Ianu. Mais sa double salve a suffi au FCL pour reprendre le trône provisoire de Super League. Le «meilleur joueur de ces 15 dernières années», selon son coéquipier Xavier Hochstrasser, a trouvé la tête du finisseur roumain.

Le canon était encore chaud, lorsque sa deuxième longue balle croisée à trouvé en Claudio Lustenberger un autre complice. La superbe reprise instantanée de ce dernier a encore placé Ianu à bout portant de Coltorti. Et Lausanne a mordu la poussière.

La future recrue du FC Bellinzone, sortie sous les vivats à la 67e, manquera à coup sûr à son ancien club, lorsqu'il lui tournera le dos en janvier prochain.

Lucerne - Lausanne 2-0 (0-0)

Swissporarena. 12 276 spectateurs. Arbitre: Laperrière. Buts: 48e Ianu 1-0. 55e Ianu 2-0.

Lucerne: Zibung; Thiesson (67e Stahel), Sarr, Puljic, Renggli, Claudio Lustenberger; Hochstrasser, Kukeli; Yakin (67e Kryeziu), Hyka (79e Ferreira); Ianu.

Lausanne: Coltorti; Bah, Katz, Meoli, Sonnerat (39e Kamber); Luccin; Pasche, Khelifi (72e Nlundulu), Muslin (60e Prijovic), Lang; Roux.

Notes: Lucerne sans Wiss (suspendu), Sorgic et Gygax (blessés). Lausanne sans Moussilou, Marazzi (suspendus), Marin, Lyng et Avanzini (blessés). Avertissements: 49e Ianu. 52e Luccin. 58e Renggli. 87e Nlundulu. 91e Meoli.

L'accueil des fans lucernois à leurs visiteurs lausannois

Le premier assist de Yakin

Le deuxième assist de Yakin

Foudroyés

Un premier contre orchestré par Hyka, relayé par Ianu et conclu par Yakin avait le poids de l’ouverture du score. La reprise a frôlé l'extérieur des buts de Coltorti (20e). Le LS a répliqué par une action confuse parachevée par Khelifi (28e). Un coup franc de Luccin à 25 mètres est passé près du cadre (33e). Après la pause, un coup franc de Yakin a trouvé la tête de Ianu (48e, 1-0). Puis, encore un génial coup de patte de Yakin vers Lustenberger sur la gauche, qui a centré de volée dans les pieds de Ianu (55e, 2-0).

Xavier Hochstrasser (milieu du FC Lucerne): «Pour moi Hakan Yakin est le meilleur joueur (n.d.l.r. suisse) de ces 15 dernières années. Il n'a peut-être plus les jambes de ses 20 ans, mais il reste décisif. Il est un peu comme un David Beckham, à son propre niveau, bien sûr. Je crois aussi qu'il apporte autant parce qu'il est bien dans le groupe et qu'on travaille également pour lui. Je pense que Lucerne va chercher un joueur pour le remplacer après son départ. Mais une chose est sûre, il ne faudra pas s'attendre à voir jouer un autre Hakan Yakin.

Quant à moi, je suis assez content, je crois que j'ai fait un bon match. Après un mois d'absence suite à ma blessure, je crois que j'ai pu réaliser de bonnes choses sur 90 minutes.»

Peter Luccin (milieu défensif du LS): «Toutes les rencontres vont être très dures pour nous. Le premier but est survenu à cause d'une une inattention et le deuxième vient d’un contre. L’équipe est jeune et manque d’expérience. Evidemment, si on peut ouvrir la marque, ce n’est plus le même match.»

Ton opinion