Afghanistan: Hamid Karzaï tente de faire cesser les bombardements
Actualisé

AfghanistanHamid Karzaï tente de faire cesser les bombardements

Le président afghan Hamid Karzaï a demandé vendredi aux Etats-Unis de mettre fin à leurs raids aériens dans son pays.

Ils les a jugés inacceptables après la mort de dizaines de civils en début de semaine, qu'il a mis entièrement sur le compte de l'armée américaine.

«Nous ne pouvons en aucune manière justifier les pertes civiles, quel que soit le nombre de talibans ou d'autres terroristes tués dans ces attaques», a ajouté dans une interview à CNN le président afghan, en visite à Washington.

«Nous pensons fermement que les frappes aériennes ne sont pas un moyen efficace de combattre le terrorisme, (...) et ne font aucun bien ni aux Etats-Unis ni à l'Afghanistan», a-t-il également déclaré.

Une liste de 147 Afghans tués cette semaine dans des raids aériens de l'armée américaine a été dressée par les habitants des villages bombardés, a annoncé le vice-gouverneur de la province de Farah.

A Geraani, un des deux villages touchés, la liste comporte 90 noms, à Ganj Abad, on recense 57 noms, a précisé Yunus Rasooli. Ces deux villages ont été bombardés par des avions américains lors de combats contre des talibans en début de semaine.

Des représentants du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) qui se sont rendus dans la province de Farah ont confirmé que des dizaines d'Afghans, dont des femmes et des enfants, avaient péri lundi et mardi.

Enquête conjointe

Une enquête conjointe afghano-américaine doit être rendue publique samedi sur les causes du drame. Des responsables américains affirment que les talibans ont pu lancer des grenades contre des civils pour les faire passer pour des victimes de bombardements aériens.

M. Karzaï a rapporté que M. Obama avait été «très gentil» et avait présenté ses excuses pour la mort des civils. Mais il a averti que les Afghans étaient à bout.

(ats)

Ton opinion