épilation: Harcelée à cause de ses poils sur le ventre

Le mannequin français Mara Lafontan a essuyé les critiques pour avoir montré les poils sur son ventre dans la campagne publicitaire de Passionata.

Le mannequin français Mara Lafontan a essuyé les critiques pour avoir montré les poils sur son ventre dans la campagne publicitaire de Passionata.

Passionata
Publié

épilationHarcelée à cause de ses poils sur le ventre

Mara Lafontan a répondu à la vague de commentaires haineux qu’elle a reçus après avoir montré le duvet qu’elle a sur son ventre.

par
Lauren Cavin-Hostettler

«Dégueulasse», «pas du tout vendeur», «je suis pour l’inclusion mais là franchement non!» «il n’y a rien de beau» ou encore «c’est vraiment sale». Voici quelques-uns des commentaires récoltés sur Facebook par la photo de Mara Lafontan qui pose pour la campagne de la marque de lingerie Passionata (image principale). La Française de 27 ans laisse apparaître les poils qu’elle a sur le ventre. Cela ne plaît pas à certains internautes, qui l’ont harcelée sur les réseaux sociaux.

S’épiler quand on veut

«Aujourd’hui, on va lire des commentaires méchants à propos de mes poils.» Mara Lafontan n’a pas attendu avant de réagir sur TikTok: «J’avais bien dit à Passionata que j’avais du duvet du nombril au pubis et que je ne comptais pas l’enlever. Je suis très poilue de nature et j’en ai beaucoup souffert pendant mon enfance. On m’appelait le singe ou la femme Cro-Magnon.»

Elle indique avoir enduré la même pression au cours de sa carrière dans la mode: «J’ai été mannequin pendant huit ans et là on m’a traînée au laser, on me demandait d’épiler mes bras, etc. Aujourd’hui, je n’en ai plus rien à faire», explique-t-elle.

Cheveux compris, chaque individu a près de 5 millions de poils sur le corps. «Je m’épile quand je veux et si je n’ai pas envie pendant trois mois, je ne m’épile pas pendant trois mois, ça ne m’empêche pas de sortir en robe. Et de temps en temps, je me dis «tiens, j’ai envie», donc je m’épile. C’est aussi simple que ça!» Elle ajoute qu’«il n’est pas question d’hygiène. Le poil n’est pas sale.»

«Tu nous aides à nous accepter»

La prise de parole de Mara Lafontan a ravi ses fans. «Ce qui est très positif, c’est que la photo n’ait pas été retouchée! Bravo à la marque», commente une internaute. «On est tellement habitués à voir des corps photoshopés et lisses que c’est devenu la norme», «ça m’aide à m’accepter», «en t’acceptant tu nous aides à nous accepter et ça fait du bien!» ont écrit d’autres personnes.

De son côté, la marque a également réagi pour soutenir son égérie: «Chez Passionata, nous avons à cœur de célébrer les femmes telles qu’elles sont, de représenter tous les corps dans toute leur diversité. À travers nos campagnes nous honorons les choix de chacune, sans distinction.»

Ton opinion

10 commentaires