21.11.2020 à 21:21

FranceHarcelée et frappée après «The Voice Kids»

Satine, candidate de la saison 2 du télécrochet de TF1, a vécu un calvaire après sa participation.

Révélée à l’âge de 10 ans dans «The Voice Kids», en 2015, Satine Walle vient de publier un livre dans lequel elle confie avoir subi du harcèlement de la part de ses camarades d’école après sa participation à l’émission. Invitée de «Touche pas à mon poste!» jeudi 19 novembre 2020, l’adolescente devenue youtubeuse a raconté ce qui lui était arrivé.

«Ça a été quelque chose de presque insoutenable. Ça a commencé par des petites remarques, puis les remarques étaient plus blessantes. Ensuite, c’était des insultes et ça a fini par des coups», s’est-elle souvenue. Satine a confié que les autres élèves la poussaient, la faisaient tomber, lui donnaient des claques et qu’elle avait même reçu un coup de poing. C’est à ce moment-là que la jeune fille a réalisé que «c’était trop», pensant même que les autres enfants allaient la tuer.

Heureusement, aujourd’hui, tout va bien pour Satine. «J’ai déménagé, je suis dans un lycée, j’ai des amis et je mène une vie d’ado normale», a-t-elle conclu.

La prestation de Satine dans «The Voice Kids»:

(jfa)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
150 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Mes chers parents je vole

22.11.2020 à 22:26

C'est juste lamentable et ce qui l'est plus, ce sont les parents qui cautionnent ce genre de vie car ils vivent au travers de leur enfants ce qu'eux mêmes auraient voulu vivre..votre enfant ne vousxsojsrtuent pas, vous lui donnez la vie et pour le reste, c'est lui qui décide ce qui est bon pour lui ou non et non pas vous, chers parents.

Sabrina tuillard

22.11.2020 à 13:13

Je trouve qu’elle ressemble à un Yorkchere 🐶

Victor Rieux

22.11.2020 à 10:38

Je trouve que ce qui arrive à cette fillette est détestable, mais il faut être conscient que le risque qu’elle a pris ( les parents ??) de s’exposer à une des plus grandes audiences tv du samedi soir, affublée d’un chapeau et interprétant un chant de fin de soirée familiale, comportait des risques de moquerie voire plus dans ce cas. Exposer sa progéniture comme un animal de cirque est de la responsabilité des parents, visiblement cette jeune fille a besoin de se valoriser puisqu’elle continue une « carrière «  sur internet et là aussi il y a des risques. Il y a certainement bon nombre de cas dont on parle peu