Actualisé 01.07.2020 à 06:31

Patinage artistique

Harcèlement sur mineure: un patineur français poursuivi

Le shérif de Pasco County en Floride a rouvert l'enquête sur l'affaire présumée de harcèlement sexuel sur une mineure par le Français Morgan Ciprès, champion d'Europe de patinage de couple, rapporte mardi USA Today.

Morgan Ciprès est inquiété par la justice.

Morgan Ciprès est inquiété par la justice.

KEYSTONE

«Je peux confirmer que le dossier a été rouvert en raison d'informations nouvelles ou supplémentaires», a indiqué la porte-parole du shérif Amanda Hunter, ajoutant «l'affaire suit son cours et l'enquête est menée activement». Egalement interrogée par le quotidien, Andrea Lewis, l'avocate de la patineuse et de sa famille, a dit que l'adolescente «coopérait pleinement à l'enquête».

Morgan Ciprès est soupçonné d'avoir envoyé le 5 décembre 2017 deux photos de son sexe à cette jeune fille, alors âgée de 13 ans et qui patinait au même endroit que lui à Wesley Chapel, en Floride. L'organisme américain indépendant SafeSport, qui lutte contre les abus sexuels dans le monde du sport, avait le premier ouvert une enquête visant le Français en décembre dernier.

La famille de la jeune fille avait alors affirmé à USA Today que celle-ci avait été victime également de pressions des entraîneurs de Ciprès, John Zimmerman et Silvia Fontana, afin qu'elle n'alerte pas les autorités. «Je ne peux pas parler avec vous de quoi que ce soit à ce sujet. Je n'ai rien à dire à propos de ces allégations», avait pour sa part déclaré Morgan Ciprès au média américain, qui affirme ce mardi avoir vu «les messages provenant de ce qui apparaît comme le compte Instagram officiel du patineur».

Ciprès (29 ans) patine avec Vanessa James depuis 2010. Ils ont obtenu le bronze en couple lors des championnats du monde 2018 et avaient choisi de faire l'impasse sur la saison 2019-2020 pour prolonger leur carrière jusqu'en 2022, année des prochains JO d'hiver et des Championnats du monde qui seront organisés en France, à Montpellier.

(AFP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
1 commentaire
L'espace commentaires a été desactivé

Eh ben...

01.07.2020 à 08:31

S'il s'avère qu'il est coupable, ça va clouer le bec à tous ces critiqueurs qui disent que le harcèlement, c'est seulement quand monsieur est moche