Genève: Harceleur de mendiantes derrière les barreaux
Actualisé

GenèveHarceleur de mendiantes derrière les barreaux

Un homme est suspecté d'avoir rudoyé quatre femmes qui faisaient la manche. Il les aurait aussi suivies et menacées à plusieurs reprises.

par
dra
photo: Keystone/Salvatore di Nolfi

Voies de fait, menaces et insultes: ce sont les charges qui pèsent sur un quinquagénaire incarcéré depuis un dizaine de jours à Genève. Cet habitant de Plainpalais aurait rudoyé au moins quatre mendiantes roms devant plusieurs magasins du quartier. Toujours en vélo, ce marginal leur disait de «dégager» et de ne pas mendier «parce que c'est interdit», relève la «Tribune de Genève».

L'homme, au bénéfice de l'assurance invalidité (AI), suivait aussi en cachette ses victimes âgées de 17 à 50 ans. Il les aurait menacées d'une barre de fer notamment, ce que le suspect conteste. Les premières intimidations remonteraient à 2014. Les femmes roms, sachant que mendier est prohibé, vivent souvent dans la crainte de l'uniforme: c'est pourquoi elles ont mis du temps à porter plainte, explique leur avocate. Me Dina Bazarbachi note cependant que les agissements supposés de ce harceleur constituent un cas plutôt isolé à Genève. La femme de loi estime que la plupart des gens sont généreux et corrects avec les Roms.

Ton opinion