Jura Bernois: Haro sur une plainte contre une famille sinistrée
Publié

Jura BernoisHaro sur une plainte contre une famille sinistrée

La plainte pour négligence d’une association de défense des animaux contre une famille dont des veaux ont péri calcinés a ravivé l’élan de sympathie envers les sinistrés. Une pétition solidaire de 23’857 signatures a été déposée vendredi.

Cette famille de Cortébert, dans le Jura bernois, a tout perdu lors d’un incendie survenu dans la nuit du 21 au 22 janvier. 

Cette famille de Cortébert, dans le Jura bernois, a tout perdu lors d’un incendie survenu dans la nuit du 21 au 22 janvier.

Yvain Genevay / Tamedia

La plainte de l’association de défense du droit des animaux, Peta, contre une famille qui avait perdu quelque 50 têtes lors de l’incendie de sa ferme à Cortébert en janvier continue de susciter des réactions d’indignation. La dernière en date remonte à vendredi avec la remise d’une pétition munie de 23’857 signatures demandant le retrait de cette plainte. Selon la radio RJB, les paraphes ont été remis aux autorités communales de Cortébert (BE) en présence de plusieurs associations paysannes.

1 / 3
La ferme familiale a été complètement détruite par le feu.

La ferme familiale a été complètement détruite par le feu.

Yvain Genevay / Tamedia
La maman de la famille sinistrée.

La maman de la famille sinistrée.

Yvain Genevay / Tamedia
Cortébert, le 28 janvier 2021. La famille Wüthrich, de g. à d. Lisa, André, Christine (la maman), Coralie et Damien, dans les décombres de leur ferme qui a brulé dans la nuit de jeudi 21 et vendredi 22 janvier. L’incendie a causé la mort de plusieurs dizaines de veaux et a suscité un grand élan de solidarité dans la région.   Photo Yvain Genevay / Le Matin Dimanche

Cortébert, le 28 janvier 2021. La famille Wüthrich, de g. à d. Lisa, André, Christine (la maman), Coralie et Damien, dans les décombres de leur ferme qui a brulé dans la nuit de jeudi 21 et vendredi 22 janvier. L’incendie a causé la mort de plusieurs dizaines de veaux et a suscité un grand élan de solidarité dans la région. Photo Yvain Genevay / Le Matin Dimanche

Yvain Genevay / Tamedia

Association suisse attaque, association française défend

Alors que l’homme à l’origine de la pétition s’attendait à récolter au mieux 1000 signatures, la mobilisation, l’indignation et la solidarité ont dépassé les frontières du Jura bernois avec un soutien inattendu venu de l’Hexagone. D’après RJB, la Fédération française de la protection animale a tourné le dos aux accusations de négligence de Peta et a pris fait et cause pour la famille. Les sinistrés ont pu être relogés rapidement grâce à un élan de solidarité hors du commun.

(apn)

Ton opinion

328 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Valdom Soixante-huit

07.03.2021, 17:05

Cette association est complètement tarée et va finir par perdre toute crédibilité. Ces animaux n'ont pas été maltraités, ils ont été victimes de la fatalité, comme cette malheureuse famille.

Une personne normale

07.03.2021, 08:19

PETA suisse joue avec le feu. Un jour, il risque d’y avoir un combat autre que juridique à force d’embêter des gens normaux dans la souffrance. A la justice de faire le nécessaire avant que cela arrive soit, ne pas tenir compte de cette pleine ridicule de cette association ridicule.

Jusraco

07.03.2021, 02:35

Comme beaucoup d’associations celle-ci bénéficiera sûrement dé subsides de la loterie romande? Si c’est le cas, aux responsables de les annulés et de les remettre à la famille sinistrée ! Merci.