Carnet noir: Harold Pinter inhumé à Londres
Actualisé

Carnet noirHarold Pinter inhumé à Londres

Le dramaturge britannique Harold Pinter, décédé le 24 décembre à l'âge de 78 ans des suites d'un cancer, a été inhumé mercredi après-midi dans l'intimité au cours d'une brève cérémonie au Kensal Green Cemetery de Londres.

Pour ce service funéraire, une cinquantaine de personnes, des parents et des proches, s'étaient rassemblées sous un arbre du cimetière. Parmi elles figuraient la veuve de Harold Pinter, l'écrivaine Lady Antonia Fraser, et le dramaturge Tom Stoppard.

L'artiste défunt, lauréat du prix Nobel de littérature en 2005, avait laissé des instructions pour cette cérémonie. Il souhaitait notamment qu'un extrait d'une de ses pièces soit lu par son ami le comédien Michael Gambon.

Gravement malade et se sachant condamné, Pinter avait demandé voilà trois mois à Gambon de lire des pages de «No Man's Land».

Salué comme le dramaturge britannique le plus influent de sa génération, Harold Pinter avait écrit une trentaine de pièces, dont «L'anniversaire» (1958) et «Le gardien» (1959), qui l'avait rendu célèbre. Il était aussi l'auteur de scénarios pour le cinéma, notamment «The Servant» (1963) de Joseph Losey et «La maîtresse du lieutenant français» (1980). (ap)

Ton opinion