Electricité solaire: Hausse de 80% des capacités d'ici 2019
Actualisé

Electricité solaireHausse de 80% des capacités d'ici 2019

Les capacités installées d'électricité produite à partir d'énergie solaire augmenteront en Europe de 80% d'ici 2019 prévoit SolarPower Europe (ex-Epia).

Chine, Japon et Etats-Unis sont aujourd'hui en tête des pays ayant installé le plus de nouvelles capacités.

Les capacités atteindraient ainsi 158 gigawatts (GW), contre 89 GW de celles installées fin 2014 (en incluant la Turquie), selon le scénario le plus optimiste du rapport sur les «perspectives du marché mondial du solaire 2015-2019». Ce rapport a été publié mardi par l'association de l'industrie photovoltaïque européenne.

Dans le scénario le plus prudent, les capacités atteindraient 120 GW en 2019.

Pour la seule année 2015, le parc solaire européen devrait croître entre 6 et 11 GW, selon que l'on considère le scénario le plus prudent ou le plus favorable de SolarPower Europe.

Au niveau mondial, alors qu'il y avait fin 2014 178 GW de capacités installées, selon les données de SolarPower Europe, l'association prévoit qu'elles seront portées à 540 GW dans les cinq prochaines années.

Cadres réglementaires favorables

Un développement qui continuera d'être porté par les pays «ayant installé des cadres réglementaires favorables, comme en Asie et sur le continent américain», estime l'association européenne.

Revenant sur le développement du secteur l'an dernier, SolarPower Europe note que 40 GW ont été installés dans le monde, contre 37 GW l'année précédente, «établissant un nouveau record pour le secteur du solaire photovoltaïque».

L'association explique la croissance du secteur par «la baisse massive des coûts ces dernières années, qui s'est poursuivie en 2014».

A Dubaï, un projet s'est ainsi réalisé sur la base d'un prix de l'électricité inférieur à 60 dollars le magawattheure, tout en maintenant sa rentabilité.

Europe un peu en retrait

L'Europe, en revanche, est un peu en retrait avec 7 GW de capacités installées en 2014, en baisse par rapport à 2013 (10,5 GW).

Sur le continent, la Commission européenne a fixé un prix minimum pour l'importation des modules solaires depuis la Chine, principal producteur, dans le but d'éviter toute sous-enchère. Mais cela «a maintenu les prix à un niveau désormais supérieur à celui du marché», note SolarPower Europe.

Toutefois, pour l'association, dans le futur, les principaux facteurs de développement du solaire seront «le contexte réglementaire» et «la baisse du coût du capital» nécessaire pour monter les projets. (ats)

Ton opinion