Trafic ferroviaire: Hausse des prix dès 2013
Actualisé

Trafic ferroviaireHausse des prix dès 2013

Les trains paieront davantage dès 2013 pour circuler sur le réseau suisse. Mais l'usager paiera. Les 200 millions de francs supplémentaires financeront l'infrastructure ferroviaire.

Les chemins de fer répercuteront la hausse des prix du sillon sur ceux des billets, qui devraient augmenter d'environ 7%. Cette hausse n'est que l'une des causes des augmentations de prix des billets annoncées pour ces prochaines années. La majeure partie est liée aux besoins des chemins de fer et au renchérissement, précise le gouvernement.

Hausse justifiée

Une hausse des prix du sillon est justifiée, selon lui. Les trains ne couvrent plus les coûts qu'ils devraient assumer. Le surcroît de trafic implique une usure accrue, une planification complexe, des intervalles d'entretien plus courts et donc des frais nettement plus élevées. Le renchérissement n'a en outre plus été répercuté ces dernières années.

Les adaptations décidées par le Conseil fédéral fonctionnent par différenciation. Les prix varient varient en fonction de l'heure de la journée et de la qualité du sillon horaire.

Le bonus-bruit sera adapté pour inciter les chemins de fer à miser davantage sur du matériel roulant silencieux. Le prix du courant de traction variera selon la présence de freins électriques à récupération afin d'encourager le rendement énergétique.

Le trafic marchandises bénéficiera d'un tarif préférentiel et ne paiera que 10% des coûts supplémentaires. Il bénéficiera ainsi de rabais aux heures creuses. Des rabais seront aussi accordés aux trains de marchandises non prioritaires.

Ceux qui sont peu bruyants obtiendront quant à eux une ristourne nettement supérieure et différenciée. En revanche, les convois de marchandises dangereuses s'acquitteront d'un supplément spécial afin de couvrir les mesures de sécurité.

Prochaine décision au printemps

Cette hausse des prix du sillon n'est qu'une première étape, visant à couvrir les coûts marginaux. Le Conseil fédéral souhaite procéder à une nouvelle augmentation dès 2017 pour obtenir 100 millions supplémentaires.

Il tranchera au printemps 2012 lorsqu'il transmettra au Parlement la nouvelle réglementation de financement ainsi que le futur aménagement de l'infrastructure ferroviaire (FAIF).

(ats)

Ton opinion