Actualisé 09.03.2011 à 09:19

Inflation

Hausse des prix en février

Le niveau des prix a légèrement augmenté le mois dernier en Suisse, essentiellement en raison de la hausse des loyers et des produits pétroliers.

Le niveau des prix à la consommation a légèrement augmenté en Suisse en février, progressant de 0,4% par rapport au mois précédent, a annoncé mercredi l'OFS. En rythme annuel, le taux de renchérissement atteint 0,5%, contre 0,3% en janvier et 0,9% en février 2009.

L'indice suisse des prix à la consommation s'inscrit ainsi à 100 points, inchangé par rapport à décembre 2010 qui sert de référence depuis. La précédente série de l'indice donnerait 104,2 points sur la base de décembre 2005 = 100 points, et par rapport à la première série sur la base de septembre 1966 = 100, il afficherait 338,6 points, a noté l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Cher pétrole

La hausse mensuelle enregistrée en février dernier s'explique principalement par l'augmentation des loyers ( 0,9%) et par le renchérissement des produits pétroliers ( 3,3%, et 5,7% pour le seul mazout).

Durant la période sous revue, des hausses ont aussi été relevées dans le groupe principal habillement et chaussures ( 1,5%), liées à la fin des soldes d'hiver comme pour le groupe équipements ménagers et entretien courant ( 1,1%).

Des progressions plus faibles ont été notées dans les groupes transports ( 0,3%), alimentation et boissons non alcoolisées ( 0,1%) et autres biens et services ( 0,1%). L'indice du groupe communications est resté inchangé, de même que celui des restaurants et hôtels.

Les indices des groupes boissons alcoolisées et tabac (-0,3%), loisirs et culture (-0,3%) et santé (-0,2%) ont en revanche reculé sur un mois. Dans le premier cas, il s'agit de l'effet de ventes promotionnelles de vins, alors que pour la santé, il y a eu diverses baisses de prix enregistrées dans le cas de contrôles périodiques des prix des médicaments. (ats)

Hausse des prix de 0,5% à Genève en février

L'indice des prix à la consommation a progressé à Genève de 0,5% en février, surtout en raison de la hausse des loyers, a communiqué mercredi l'Office cantonal de la statistique (OCSTAT). En glissement annuel, le renchérissement atteint 0,5 %.

L'évolution mensuelle de l'indice s'explique principalement par la hausse des loyers des logements ( 1,4% en trois mois; 2,5% en un an). Dans le groupe logement et énergie ( 1,4% en un mois; 3% en un an), en plus des loyers des logements, le mazout renchérit de 4,9% en un mois ( 21,3% en un an).

Dans le groupe équipement ménager et entretien courant, les prix s'accroissent de 1,1% en un mois (- 0,2% en un an), en raison de la fin des soldes dans certains commerces. La hausse de l'indice du groupe transports de 0,3% en un mois ( 1,6% en un an) est essentiellement due au renchérissement des carburants ( 1,4% en un mois; 7,5% en un an).

Des offres promotionnelles sur les vins provoquent le recul de l'indice du groupe boissons alcoolisées et tabacs (- 0,3% en un mois; 1,2% en un an). En raison de la baisse des prix des médicaments (- 1% en un mois; - 9,6% en un an), l'indice du groupe santé fléchit de 0,2% en un mois (- 1,4% en un an).

Le repli de l'indice du groupe loisirs et culture (- 0,3% en un mois; - 3,8% en un an) est dû aux soldes sur les articles de sport d'hiver (- 3,7% en un mois; - 4,7% en un an) et à la baisse des prix des livres (- 2,2% en un mois; - 10,7% en un an), a précisé l'OCSTAT.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!