Publié

Proche-OrientHausse «dramatique» des cas: Israël reconfine 30 localités

Israël est le 6e pays au monde ayant enregistré le plus de cas de nouveau coronavirus par habitant au cours des deux dernières semaines.

Photo d’illustration.

Photo d’illustration.

AFP

Les autorités israéliennes ont annoncé jeudi soir le confinement à partir de lundi de 30 localités en raison d’une hausse des infections au nouveau coronavirus dans le pays, qui enregistre un taux de contamination parmi les plus élevés dans le monde.

«Nous avons décidé (…) d’agir immédiatement pour bloquer la hausse de la morbidité», a déclaré le Premier ministre, Benyamin Netanyahou, dans une courte vidéo, qualifiant cette progression de «dramatique».

L’État hébreu a enregistré mercredi plus de 3000 contaminations, le plus grand nombre en une seule journée.

Selon les données collectées par l’AFP, Israël est le 6e pays au monde ayant enregistré le plus de cas de nouveau coronavirus par habitant au cours des deux dernières semaines.

Pour lutter contre la propagation du virus, les autorités ont adopté dimanche un plan divisant les localités du pays en quatre catégories selon leur taux d’infection. Ces catégories sont «rouge», «orange», «jaune» et «vert», la première couleur correspondant aux secteurs enregistrant le plus de cas.

«Nous avons pris la décision de confiner les villes «rouges» depuis lesquelles l’infection se propage», a indiqué le Premier ministre.

La liste détaillée des localités et des mesures de restrictions doit être communiquée dimanche.

À partir de lundi, les déplacements dans les 30 localités «rouges» seront limités et les commerces non essentiels fermés, a indiqué le nouveau coordinateur national de la lutte contre le Covid-19, le professeur Ronni Gamzu, en présentant son plan baptisé «Ramzor» («feu de signalisation», ndlr) lors d’une conférence de presse.

Les cours seront également suspendus dans les établissements d’enseignement de ces secteurs, a-t-il précisé.

Couvre-feu nocturne

Une dizaine de localités «rouges» seront de surcroît soumises à un couvre-feu nocturne afin d’empêcher les cérémonies comme les mariages, a ajouté Ronni Gamzu, une mesure visant notamment à empêcher les rassemblements importants des minorités juives ultra-orthodoxes et arabes d’Israël qui mettent en danger, selon lui, l’ensemble de la population.

Le ministre israélien du Logement, Yaakov Litzman, également chef du parti ultra-orthodoxe «Judaïsme unifié de la Torah», a fustigé cette décision.

«Imposer un confinement à ce stade fait partie d’un plan (…) visant à nous conduire vers un confinement général (…) et à la fermeture des synagogues» pendant les fêtes juives, «ce que nous ne permettrons en aucun cas», a-t-il déclaré.

Le bureau du ministre de la Défense, Benny Gantz, a lui annoncé qu’une centaine de soldats prêteraient main-forte à la police dans les localités «rouges» pour faire respecter le confinement.

Sept mille réservistes mobilisés

De même, 7000 réservistes seront mobilisés pour aider à lutter contre la propagation du virus dans le pays, a précisé le bureau.

Israël compte actuellement 123’903 cas de Covid-19, dont 985 décès, pour une population de neuf millions d’habitants, soit l’un des taux les plus élevés d’infection au monde.

Le taux de mortalité de l’épidémie dans l’État hébreu reste toutefois inférieur à celui de nombreux pays en Europe et dans les Amériques.

La gestion de la crise sanitaire et économique est au cœur d’un mouvement de protestation contre Benyamin Netanyahou.

(AFPE)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!