Actualisé 15.12.2015 à 09:17

Sports et loisirsHausse du bénéfice pour la Compagnie des Alpes

Le groupe français qui exploite des domaines skiables et des parcs de loisirs, a vu son bénéfice net progresser de 18%, à 30 millions d'euros (33 millions de francs).

Le groupe français indique que dans ses domaines skiables, les réservations au 1er décembre «sont à ce stade en léger retrait par rapport à l'année dernière.

Le groupe français indique que dans ses domaines skiables, les réservations au 1er décembre «sont à ce stade en léger retrait par rapport à l'année dernière.

Le groupe a publié un résultat supérieur au consensus d'analystes Factset, qui tablait sur 27,5 millions d'euros mais reste toutefois pour 2016 en raison «d'un contexte touristique fragilisé» par les attentats du 13 novembre..

Après un mauvais cru 2013, la Compagnie des Alpes avait décidé d'opter pour un net recentrage sur ses parcs de loisirs les plus rentables, et d'apporter la meilleure satisfaction à ses clients. Au cours de l'exercice écoulé, elle a ainsi cédé quatre parcs.

«Le repositionnement des Destinations de loisirs autour du concept de Très Grande Satisfaction a largement porté ses fruits comme l'atteste la progression de notre activité et de nos marges», se félicite le directeur général Dominique Marcel, cité dans le communiqué.

Dividende légèrement augmenté

Le groupe avait déjà publié en octobre le chiffre d'affaires de son exercice décalé clos fin septembre, à 696 millions d'euros, soit une progression de 0,4%.

Sur l'exercice, le résultat opérationnel (RO) a progressé de 10,2% pour atteindre 66,9 millions d'euros «grâce, d'une part, à la croissance de l'activité et à l'amélioration des marges d'exploitation dans les principaux secteurs d'activité du groupe et, d'autre part, à la réalisation d'une plus-value liée à la cession de quatre parcs de loisirs».

Le groupe va également proposer à la prochaine assemblée générale la distribution d'un dividende de 0,40 euro par action - contre 0,35 lors du précédent exercice.

Au titre des perspectives, la Compagnie des Alpes estime que «la dynamique de l'activité devrait rester bonne, sous réserve d'un contexte touristique fragilisé» par les attentats du 13 novembre, qui «ont eu un impact négatif ponctuel sur les sites ouverts au grand public».

Le groupe indique que dans ses domaines skiables, les réservations au 1er décembre «sont à ce stade en léger retrait par rapport à l'année dernière, mais la configuration du calendrier des vacances scolaires est un peu plus favorable». (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!