Actualisé 02.10.2009 à 12:52

Etats-Unis

Hausse surprise des licenciements

Les destructions d'emplois aux Etats-Unis ont augmenté contre toute attente en septembre.

Ils ont porté le taux de chômage à 9,8%, contre 9,7% en août, selon les chiffres corrigés des variations saisonnières publiés par le département du Travail à Washington.

La première économie mondiale a supprimé 263'000 emplois nets, contre 201'000 en août et 304'000 en juillet, indique vendredi le ministère américain dans son rapport mensuel sur l'emploi. La hausse prend par surprise les analystes, qui s'attendaient à un ralentissement des licenciements pour le troisième mois de suite, avec seulement 175'000 pertes d'emplois.

A 9,8%, le taux chômage reste comme le mois précédent à son plus haut niveau depuis juin 1983 (10,1%) et est conforme aux prévisions des analystes.

Tertiaire frappé

Mauvaise nouvelle pour l'économie américaine: la détérioration de la situation provient du secteur tertiaire, qui représente environ 85% de la main d'oeuvre employée non-agricole du pays. Les licenciements y ont plus que doublé, passant de 69'000 en août à 147'000 en septembre.

Dans l'industrie, sinistrée depuis plus de deux ans, les destructions d'emplois ont au contraire ralenti, de 132'000 en août à 116'000 en septembre. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!