Hausses de primes maladie de l'ordre de 2%
Actualisé

Hausses de primes maladie de l'ordre de 2%

Un peu moins de deux mois avant la votation du 11 mars sur la caisse maladie unique, le ministre de la santé Pascal Couchepin martèle son opposition à ce projet.

Dans un entretien à «24 Heures» et à la «Tribune de Genève», il déclare que l'augmentation des primes se limitera à quelque 2,2% tant en 2008 qu'en 2009 si le peuple rejette l'initiative.

«En 2007, la hausse moyenne est de 2,2%. Je peux quasiment garantir que l'année prochaine, la hausse sera du même ordre de grandeur pour la majorité des caisses, et l'année suivante aussi. Sauf si, par folie, l'électorat acceptait l'initiative pour une caisse unique», a expliqué le conseiller fédéral. Il relève la complexité inouïe que nécessiterait la gouvernance d'une caisse unique. Et cela ne permettrait pas de mieux maîtriser les coûts.

Le ministre de l'intérieur estime que ce système aboutirait à une perte de liberté pour les médecins et les assurés. «Ce n'est pas le moment, alors qu'on arrive à rendre ces hausses supportables, de ficher en l'air le système en créant un monstre qui serait une incitation à ne plus contrôler les coûts», a déclaré le Valaisan. Les primes sont certes lourdes pour certains, mais c'est précisément pour cela qu'il existe des subsides. Le système de la prime par tête reste à ses yeux le plus raisonnable. (ap)

Ton opinion