Genève: Haut fonctionnaire des Finances devant la justice
Actualisé

GenèveHaut fonctionnaire des Finances devant la justice

L'ancienne cheffe de la Centrale de compensation genevoise est accusée d'escroquerie et faux en écriture. Elle sera jugée en juin.

par
mpo
La secrétaire générale de Serge Dal Busco, conseiller d'Etat chargé des Finances sera jugée en juin, notamment pour escroquerie.

La secrétaire générale de Serge Dal Busco, conseiller d'Etat chargé des Finances sera jugée en juin, notamment pour escroquerie.

Keystone/Salvatore di Nolfi

L'affaire ne concerne pas directement le Département des finances mais, à deux semaines des élections, elle interpelle. Une actuelle secrétaire générale adjointe du magistrat Serge Dal Busco sera jugée en juin par le Tribunal pénal fédéral pour «escroquerie et faux en écritures», d'après le «Tages-Anzeiger». Le cas relève de la période durant laquelle elle était à la tête de la Centrale de compensation de la Confédération à Genève, soit entre 2011 et 2013.

Selon la «Tribune de Genève», il lui est reproché d'avoir «frauduleusement induit en erreur» la Centrale avec «de faux justificatifs qu'elle aurait elle-même créés». Elle est notamment accusée «d'avoir puisé 25'000 francs dans la caisse réservée aux notes de frais avant d'y remettre l'argent des mois plus tard». Face au manque d'explications, elle a été «poussée vers la sortie à l'automne 2013».

Présomption d'innocence

Le Département des finances indique que la fonctionnaire bénéficie de la présomption d'innocence tant que la procédure judiciaire n'a pas abouti. En 2015, à la suite d'une question déposée par une députée socialiste, il avait indiqué qu'il n'était pas au courant de la procédure pénale lorsqu'il avait engagé la secrétaire générale adjointe.

Lors de l'engagement, l'administration s'était fondée sur «les deux certificats de travail de son précédent employeur». Ces documents étaient élogieux. Le Département n'avait pas contacté l'ancien employeur.

Ton opinion