Actualisé 19.01.2011 à 10:35

Assurance-maladie

Helsana renonce aux suspensions de prestations

Le groupe Helsana renonce pour 2011 aux suspensions des prestations de l'assurance-maladie dans le canton de Genève.

Le groupe a décidé de ne pas punir les personnes en retard de paiement de leurs primes maladie.

Le groupe a décidé de ne pas punir les personnes en retard de paiement de leurs primes maladie.

Quelque 86'000 assurés supplémentaires disposent désormais d'une garantie de remboursement des prestations, même en cas de retard dans le paiement des primes.

Helsana, Avanex, Progrès, Maxi.ch et Sansan rejoignent les caisses-maladie qui accordent cet avantage depuis le 1er janvier 2007, a communiqué mercredi le Département de la solidarité et de l'emploi (DSE). Au total, près de 70% des assurés genevois sont désormais au bénéfice d'une garantie de remboursement.

Une telle protection ne dispense cependant pas les assurés de payer leurs primes régulièrement. Cela leur évite le désagrément des procédures de sommation, de poursuites et d'éventuelles saisies prévues par la loi, note le DSE.

Une nouvelle législation fédérale mettra un terme au régime des suspensions de prestations, sauf imprévu à partir du 1er janvier 2012. Le problème date de l'entrée en vigueur, début 2006, d»une modification de la LAMAL.

Dans le but de traquer les mauvais payeurs, les assureurs peuvent suspendre leurs prestations aux assurés qui ne règlent pas leurs primes. Cette mesure intervient au plus tôt après cinq mois, rappelle Santésuisse.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!