Caisse maladie: Helsana va supprimer 500 postes
Actualisé

Caisse maladieHelsana va supprimer 500 postes

La caisse maladie Helsana veut réduire ses coûts de fonctionnement de 80 millions de francs d'ici 2012.

Helsana poursuit sa réorganisation. Le premier assureur maladie de Suisse, qui a lancé un programme pour réduire ses coûts avec à la clef la suppression de 500 postes d'ici à 2012, se dote de nouvelles structures. Dans la foulée, la direction est remaniée autour du nouveau patron Daniel Schmutz.

Avec le programme de réduction des coûts de 80 millions de francs d'ici à 2012, dont la teneur a filtré au début du mois, la nouvelle structure fait partie d'une réorganisation fondamentale de l'entreprise, écrit vendredi l'assureur. Lors de sa première réunion présidée par Thomas Szucs, le conseil d'administration d'Helsana a réaffirmé sa volonté d'opérer ces changements.

Ajustée aux exigences du marché, la nouvelle structure repose sur les secteurs Produits, Prestations, Vente, Finance et Informatique. Elle doit permettre à la caisse maladie de se focaliser sur les clients et les fournisseurs de prestations.

Les administrateurs adopteront par ailleurs en juin une nouvelle stratégie pour la période 2011-2013. En attendant, la direction générale d'Helsana verra arriver en son sein plusieurs membres à compter du 1er juillet. Comme déjà annoncé de longue date, Daniel Schmutz succédera alors à Manfred Manser à la tête de l'assureur.

Nouveaux directeurs

Quatre nouveaux responsables viendront épauler M. Schmutz. Rudolf Bruder, actuellement en charge des finances et de la comptabilité, continuera d'assurer cette fonction au sein de la direction générale. Jürg Stupp dirigera le secteur Produits, Michael Willer celui des Prestations et Urs Abter celui de la Vente.

Membre de la direction depuis neuf ans et actuellement responsable du service information et technologie, Robert Blass dirigera le segment Informatique. Responsable de la clientèle, René Kramer, demeure aussi au sein de la direction. En charge du projet «Change Programme», il assurera la suppléance de M. Schmutz.

Selon une note d'information interne destinée aux employés et transmise à l'ATS au début du mois, Helsana a décidé de réduire ses coûts de fonctionnement qui sont supérieurs de 10% environ à la moyenne usuelle de la branche. L'assureur, qui emploie 3200 personnes, compte procéder à une partie de la réduction d'effectifs à la faveur des fluctuations naturelles.

L'an passé, Helsana a essuyé une perte de 58 millions de francs, après avoir bouclé 2008 dans le rouge à hauteur de 215 millions. L'assureur a pu limiter la casse en 2009, pour un montant de primes encaissées de 5,49 milliards de francs sensiblement égal à celui de 2008, et des frais d'exploitation de 568 millions de francs restés également à un niveau similaire.

Une situation qui a contraint l'assureur à augmenter fortement ses primes cette année, soit en moyenne de 9,3%. Du coup, Helsana a vu quelque 165'000 clients dans l'assurance de base selon la Loi sur l'assurance maladie (LAMal) lui tourner le dos. La compagnie établie à Zurich n'en reste pas moins le premier assureur maladie et accident de Suisse avec près de 2 millions d'assurés. (ats)

Ton opinion