Actualisé 11.03.2013 à 15:10

Assurances maladie

Helvetia: hausse du bénéfice en 2012

L'assureur st-gallois a augmenté en un an son bénéfice de 18% à 342,2 millions de francs, même si le résultat du secteur vie est en baisse. Le volume d'affaires a reculé de 2,7% à 6,9 milliards de francs.

«Le résultat annuel 2012 montre que nous avons bien relevé les défis de l'environnement du marché exigeant. Les rachats soulignent notre objectif de croissance et notre conviction de pouvoir exercer durablement notre activité de manière profitable sur les marchés existants», a déclaré dans un communiqué Stefan Loacker, CEO du groupe.

«Outre le marché intérieur suisse toujours aussi fort, les marchés étrangers affichent notamment des résultats significativement meilleurs», a indiqué lundi le groupe. Helvetia Allemagne a ainsi renoué avec les bénéfices grâce à des mesures ciblées et affiche un résultat de 26,8 millions, contre une perte de 18,1 millions en 2011.

Dans l'assurance vie, le bénéfice 2012 du groupe est toutefois en recul de 10,1% à 139,5 millions. Cette baisse est compensée par la forte hausse ( 33,4%) du résultat non-vie à 180,6 millions et celui des autres activités qui s'est élevé à 22,1 millions.

Au niveau du volume d'affaires, les primes brutes vie ont reculé de 1,3% à 4,2 milliards. Dans les affaires non-vie, elles ont pu rester stables (-0,8% à 2,4 milliards). Helvetia a enregistré des forts reculs dans des secteurs mineurs comme les dépôts vie (-42,7% à 149,8 millions) ou la réassurance active (-2,5% à 214,9 millions de francs).

Effet des acquisitions

Helvetia estime que les affaires non-vie «ont convaincu par l'amélioration du taux de sinistres et de frais, qui est passé à 93,5% et les affaires vie ont continué à générer, malgré l'environnement de faibles taux, des marges stables entre le cours actuel du revenu du capital et la rémunération moyenne garantie».

Par région, le volume d'affaires est en recul (-3,2%) à 3,9 milliards en Suisse, qui reste la source principale de revenu du groupe. En Allemagne, les primes ont augmenté de 3,7% à 810 millions. En Italie et en Espagne, elles sont en baisse, respectivement, de 2,9% à 1,1 milliard et de 3,9% à 401,8 millions.

L'assureur note que tant le résultat des placements de 1,17 milliard ( 34,1%) que la performance des placements égale à 5,5% (2011: 3,6%) sont nettement supérieurs aux valeurs de l'année précédente. Avec un capital propre de 4,1 milliards, Helvetia a pu profiter de sa solidité financière pour maintenir le cap de la croissance en Europe.

Ces acquisitions produiront pleinement leur effet sur la croissance et le revenu en 2013 pour la première fois, note Helvetia. En France, l'assureur est devenu le numéro deux du marché de l'assurance de transport grâce à la reprise du portefeuille de Groupama.

L'accord de distribution existant avec la Banco di Desio en Italie a été prolongé de dix ans et élargi aux affaires non-vie. De ce fait, Helvetia a augmenté de 70 à 100% sa participation dans Chiara Vita et repris une part majoritaire de 51% dans Chiara Assicurazioni. En Suisse, la reprise de SEV Assurances Coopérative a renforcé les affaires vie individuelle et ouvert un accès à un nouveau segment de clientèle, note Helvetia.

Liquidités

Un dividende de 17 francs par action, soit une augmentation de 6,25%, est proposé à l'assemblée générale. Après avoir ouvert en hausse à la Bourse suisse, l'action Helvetia diminuait légèrement dans l'après-midi de 0,13% à 396,25 francs dans un indice SPI quasiment stable (-0,06%).

Les analystes ont été dans un premier temps séduits par le niveau des liquidités très solide d'Helvetia qui est le deuxième grand assureur suisse, après le groupe Zurich, à apporter des précisions sur les tests de solvabilité Swiss Solvency Test (SST). Selon Stefan Loacker, le groupe a une couverture de fonds propres de 150 à 200%. Le patron n'a toutefois pas voulu la chiffrer plus précisément. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!