Henri Salvador fait ses adieux à la scène
Actualisé

Henri Salvador fait ses adieux à la scène

"Faut rigoler", comme il l'a chanté tant de fois...

C'est dans de grands éclats de rire que Henri Salvador, âgé de 90 ans, a fait ses adieux à la scène vendredi soir devant 3000 spectateurs au Palais des Congrès de Paris.

Le vieux monsieur a conclu son dernier concert par son célébrissime sketch du gin, qu'il faisait "déjà avant Jésus Christ". Oubliés les 90 ans: un enthousiasme de gamin l'animait lorsqu'il a mimé l'ivresse, faisant s'esclaffer le public.

"C'est une déchirure que de vous quitter", a-t-il tout de même lancé avant que le rideau se referme et que, d'un geste, il fasse comprendre qu'il était trop fatigué pour de longs rappels, malgré l'ovation debout.

Son avant-dernier concert, le 26 octobre salle Pleyel, s'était achevé sur des sanglots d'émotion. Celui de vendredi était au contraire placé sous le signe de l'humour mordant dont il a souvent joué durant ses 60 ans de carrière.

Mais Henri Salvador n'est pas qu'un amuseur, c'est aussi un crooner fou de jazz. Même si elle n'a plus son lustre d'antan et malgré les outrages des ans, sa voix est restée suave et a montré un net regain de vigueur sur les morceaux jazzy les plus dynamiques, comme ce "Blouse du dentiste" écrit avec Boris Vian dans les années 50.

(ats)

Ton opinion