Actualisé 10.09.2019 à 10:02

Energy Challenge

Herbes aromatiques: conseils pour l'hiver

Découvrez comment prendre soin du basilic, du romarin et du thym à la fin de l'été et à l'automne, pour que les herbes survivent jusqu'au printemps prochain.

de
sts
1 / 8
La plupart des plantes vivaces passent bien l'automne et l'hiver. Vous trouverez ci-dessous des conseils pour veiller à ce que votre jardinière d'herbes aromatiques survive jusqu'au printemps prochain.

La plupart des plantes vivaces passent bien l'automne et l'hiver. Vous trouverez ci-dessous des conseils pour veiller à ce que votre jardinière d'herbes aromatiques survive jusqu'au printemps prochain.

Pexels
Dès que les températures descendent sous les 8°C la nuit, il ne faut pas laisser le basilic à l'extérieur.

Dès que les températures descendent sous les 8°C la nuit, il ne faut pas laisser le basilic à l'extérieur.

Pexels
La ciboulette tolère des températures négatives. Cependant, des champignons de rouille peuvent apparaître dans cette herbe aromatique à la fin d'un été pluvieux. Ils se manifestent par des tâches rondes oranges et des décolorations vert clair des feuilles. En cas d'infestation de rouille, une coupe en profondeur doit être effectuée pour stimuler les nouvelles pousses, normalement saines.

La ciboulette tolère des températures négatives. Cependant, des champignons de rouille peuvent apparaître dans cette herbe aromatique à la fin d'un été pluvieux. Ils se manifestent par des tâches rondes oranges et des décolorations vert clair des feuilles. En cas d'infestation de rouille, une coupe en profondeur doit être effectuée pour stimuler les nouvelles pousses, normalement saines.

Flickr

Les aliments régionaux et saisonniers ont un bilan énergétique et écologique bien meilleur que les produits importés hors saison. Si on le peut, on devrait donc faire un petit potager. La plupart des ménages devraient pouvoir trouver une petite place pour aménager une jardinière d'herbes aromatiques, que ce soit dans la cuisine, dans un bac à fleurs sur le rebord de la fenêtre ou sur le balcon. La plupart des herbes vivaces passent bien l'automne et l'hiver. Vous trouverez ci-dessous des conseils pour que votre jardinière d'herbes aromatiques survive jusqu'au printemps prochain.

Basilic: cette plante appartient à la famille des labiées et doit être placée dans un endroit semi-ombragé. Le basilic survit aussi dans les endroits plus ensoleillés, mais doit être arrosé plus souvent. La célèbre plante médicinale a besoin d'un sol légèrement humide en permanence, mais le pot ne doit pas être inondé. Si vous utilisez une soucoupe, vous devriez la vider régulièrement. Lors de la cueillette, il est important de couper toute la tige et pas seulement les feuilles une par une. Ne pas laisser le basilic à l'extérieur dès que les températures descendent sous les 8°C la nuit.

Ciboulette: cette plante pérenne aime l'humidité, mais n'apprécie pas d'être gorgée d'eau. Cela se produit lorsque trop d'eau est versée en même temps et qu'elle ne peut pas s'écouler correctement. La ciboulette se marie mal avec le romarin et le thym, et il n'est pas recommandé non plus de la planter avec le persil. L'herbe vivace printanière se marie par contre bien avec la coriandre, la marjolaine ou l'aneth. Idéalement, elle s'épanouit à la mi-ombre. Des champignons de rouille peuvent apparaître sur cette herbe culinaire: ils se manifestent par des taches rondes oranges et des décolorations vert clair des feuilles. Le risque de maladie fongique est élevé, surtout à la fin de l'été, lorsque les pluies sont abondantes. En cas d'infestation de rouille, une coupe en profondeur est nécessaire pour stimuler les nouvelles pousses, normalement saines. La ciboulette tolère des températures négatives.

Persil: il aime l'humidité et doit être placé idéalement à un endroit semi-ombragé à ensoleillé. Le persil pousse bien près du fenouil, de l'aneth ou de la marjolaine. L'herbe culinaire, appartenant à la famille des ombellifères doit être replantée ou semée chaque année. Sans quoi, la deuxième année, le persil germerait, formerait des fleurs et mourrait. Il survit la majeure partie de l'automne et de l'hiver sans aucune protection spéciale.

Thym: la plante médicinale aromatique, originaire de la région méditerranéenne, aime la chaleur et ne supporte pas bien l'humidité. Le thym peut survivre jusqu'en hiver, mais réagit de façon sensible à une trop grande humidité quand il fait froid. En automne, vous ne devriez récolter que peu de thym et renoncer aux engrais. Sinon, l'herbe aromatique développerait de nouvelles pousses qui ne mûriraient plus suffisamment. Comme le thym vit quatre à cinq ans, les plantes doivent être dissociées après trois ans. Pour ce faire, séparez la plante – y compris les racines – en quatre au printemps, et replantez les différentes parties.

Romarin: le labié de la région méditerranéenne a besoin d'un environnement chaud et ensoleillé. Le sol ne doit pas être trop humide et l'eau doit pouvoir bien s'écouler. La résistance du romarin à des températures négatives dépend fortement de la variété. Les plantes en pot sont généralement plus sensibles et devraient être placées sur le mur de la maison à l'abri du vent ou à l'intérieur de l'appartement en hiver. À la fin de l'automne et en hiver, n'arrosez le romarin que lorsque le sol est sec.

Coriandre: cette plante de la famille des ombellifères a besoin d'un endroit ensoleillé ou semi-ombragé, à l'abri du vent. Dans son voisinage la coriandre aime la ciboulette et le persil. L'herbe culinaire, de plus en plus populaire, ne supporte pas du tout d'être saturée en eau. Il est donc important qu'elle ne soit pas arrosée trop souvent et que l'eau ne s'accumule pas dans le pot. La terre ne doit être que légèrement humide. Sous les 10°C, la coriandre ne peut plus survivre à l'extérieur. Par contre, les graines sont plus résistantes au froid et le semis peut donc commencer dès la mi-mars.

Menthe: toutes les espèces de menthe ont pour point commun de mieux pousser à la mi-ombre. Placée dans un endroit approprié, la menthe pousse constamment. Lors de la plantation en pleine terre, cette fleur labiée peut être conditionnée dans un pot sans fond. La plante a ainsi assez d'espace, mais ne se propage pas de façon incontrôlable. Plantée en pot, la menthe devrait être rempotée, divisée et replantée tous les deux à trois ans. En règle générale, il n'est pas nécessaire de prendre des mesures particulières pour que la menthe puisse passer l'hiver. Si le pot est entreposé à l'extérieur, il est recommandé de le protéger contre le gel en cas de températures négatives.

Energy Challenge 2019

L'Energy Challenge est une campagne nationale menée par des entreprises suisses avec le soutien de SuisseEnergie. Son objectif est de mieux faire connaître la thématique de l'énergie à la population suisse et de l'inciter à économiser l'énergie de manière ludique. En tant que partenaire média, 20 minutes se penche sur la thématique de l'efficacité énergétique et des énergies renouvelables avec des reportages, des interviews et des conseils pratiques sur la mobilité, l'alimentation, les appareils électroniques, les voyages et la rénovation énergétique. Retrouvez toutes les informations sur l'Energy Challenge 2019 ainsi que des concours avec des prix d'une valeur totale de 200'000 francs sur l'application officielle disponible sur Android et iOS.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!