Actualisé 20.02.2020 à 18:03

FribourgA l'hôpital, mettre sa tenue comptera comme travail

Le règlement interne du HFR sera adapté. Jusqu'ici, les collaborateurs ne timbraient que lorsqu'ils étaient déjà changés.

Le SSP souhaite qu'un quota de 15 à 20 minutes soit intégré, pour chaque salarié et par jour.

Le SSP souhaite qu'un quota de 15 à 20 minutes soit intégré, pour chaque salarié et par jour.

Keystone/archive

Les employés de l'Hôpital fribourgeois (HFR) pourront bientôt enfiler et enlever leur tenue professionnelle sur leur temps de travail. Le Conseil d'Etat vient de donner une suite favorable à une demande en ce sens émanant du Syndicat des services publics (SSP).

La décision fribourgeoise «s'inscrit dans le cadre du débat en cours sur la prise en compte du temps d'habillage et de déshabillage comme temps de travail dans les hôpitaux en Suisse», a indiqué jeudi à Keystone-ATS Gaétan Zurkinden, secrétaire régional du SSP.

Le règlement interne du HFR sera adapté sous peu. Jusqu'ici, il stipulait que les collaborateurs devaient timbrer en tenue de travail. Dans sa réponse, le gouvernement admet que les dispositions de la loi sur le travail s'appliquent au personnel du HFR. Par conséquent, le temps dévolu à revêtir sa tenue et à l'enlever doit être comptabilisé comme temps de travail.

Pas anodin

Selon Gaétan Zurkinden, le SSP souhaite qu'un quota de 15 à 20 minutes soit intégré, pour chaque salarié et par jour, histoire de prendre en compte le temps de se changer. «Cela représentera un montant financier certain, évalué à 4 millions de francs par an, sachant que près de 1500 salariés travaillent tous les jours au HFR.»

Le syndicat dit espérer que l'Etat de Fribourg prendra en charge une partie au moins du coût. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!