Actualisé 11.10.2009 à 09:01

JO de 2020

Hiroshima et Nagasaki vont présenter une candidature commune

Hiroshima et Nagasaki, les villes japonaises détruites par deux bombes atomiques pendant la Deuxième Guerre mondiale, vont présenter une candidature commune à l'organisation des Jeux olympiques 2020.

Lors d'une conférence de presse, le maire d'Hiroshima Tadatoshi Akiba, et celui de Nagasaki Tomihisa Taue ont indiqué qu'ils mettraient en place un comité d'organisation conjoint chargé de travailler sur un projet traitant de la paix dans le monde.

Les deux édiles font partie de l'initiative Maires pour la paix 2020, qui milite pour une interdiction mondiale des armes nucléaires.

«Les Jeux olympiques symbolisent l'abolition des armes nucléaires et la paix dans le monde, et nous voulons travailler pour réaliser notre projet d'accueillir les Jeux», a déclaré Tadatoshi Akiba. «Cela sera un nouveau défi pour les villes frappées par la bombe atomique», a pour sa part estimé Tomihisa Taue.

Leur annonce intervient un peu plus d'une semaine après la désignation de Rio de Janeiro comme ville hôte des JO 2016 par le Comité international olympique (CIO). Tokyo était également candidat et n'a pas encore fait savoir si elle se représenterait pour 2020.

Plusieurs villes ont déjà manifesté un intérêt pour candidature à l'organisation des JO 2020, parmi lesquelles Istanbul, Budapest et New Delhi.

Le Comité olympique japonais a salué le projet d'Hiroshima et Nagasaki, tout en estimant que le seul message pour la paix dans le monde ne serait peut-être pas suffisant.

«Le concept d'accueillir les Jeux olympiques est extraordinaire», a déclaré son secrétaire général Noriyuki Ichihara, selon l'agence Kyodo. «Mais je pense qu'il serait difficile pour le CIO de l'accepter sur la seule base de l'abolition des armes nucléaires».

Environ 140'000 personnes sont mortes à Hiroshima après le largage par les Etats-Unis de la première bombe atomique de l'Histoire sur Hiroshima, le 6 août 1945. Trois jours plus tard, une bombe au plutonium américaine faisait 80'000 morts à Nagasaki. Le Japon a abdiqué le 15 août. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!