Actualisé 17.12.2017 à 14:45

Ski alpinHirscher intouchable à Alta Badia, Murisier 4e

Le Valaisan est passé tout près de monter sur son premier podium en Coupe du monde lors du géant italien.

Justin Murisier ce 17 décembre 2017.

Justin Murisier ce 17 décembre 2017.

Keystone

Justin Murisier continue de tutoyer le podium en Coupe du monde. Le Valaisan s'est classé au 4e rang dimanche du géant d'Alta Badia, survolé par l'extraterrestre Marcel Hirscher.

Ce podium, autour duquel il tourne depuis longtemps, Justin Murisier l'a laissé filer pour 25 centièmes, le temps le séparant du 3e du jour, le Slovène Zan Kranjec. Le skieur du val de Bagnes a payé cher les petites erreurs qui ont émaillé ses deux manches, et que son formidable engagement n'a pas réussi à complètement gommer. «Je suis obligé d'y aller comme un fou, quitte à commettre des fautes. Je n'ai pas d'autre choix si je veux rivaliser avec les meilleurs», a-t-il remarqué.

Cette 4e place, la meilleure de sa carrière en géant, reste toutefois très positive pour Justin Murisier. Le Valaisan a, encore une fois, prouvé qu'il faisait partie de la crème du géant. Et le jour où il parviendra à aligner deux manches immaculées, il pourra enfin monter sur ce fameux podium, ce qui serait largement mérité au vu de sa régularité dans la discipline.

«Je rêve évidemment de monter sur un podium. Mais je ne peux pas me montrer déçu de cette 4e place, sachant que mon objectif de début de saison était de m'installer dans le top 7. Or j'y suis déjà parvenu à deux reprises en trois courses cet hiver (réd: il était aussi 5e à Beaver Creek)», s'est-il réjoui. «Je me sens très bien actuellement sur mes skis, mais je ne peux pas m'en satisfaire. Je dois continuer de travailler», a-t-il assuré.

Hirscher mieux que Ligety

Pas loin du podium, et même de la 2e place du Norvégien Henrik Kristoffersen, Justin Murisier est, en revanche, resté comme les autres impuissant face à Marcel Hirscher. Déjà en tête après la manche initiale, l'Autrichien a survolé le second parcours pour couper la ligne avec une avance colossale (1''70) sur son dauphin. «Même si j'avais de bonnes sensations en piste, je n'aurais jamais imaginé être si rapide. Il faut croire que j'ai réussi une sacrée seconde manche», a-t-il reconnu.

Premier skieur à gagner cinq fois le géant d'Alta Badia - un succès de mieux que la légende locale Alberto Tomba -, Marcel Hirscher est aussi devenu le premier à triompher cinq années de suite sur la même piste dans la discipline. Il dépasse ainsi Ted Ligety (vainqueur à Beaver Creek de 2011 à 2014) et Ingemar Stenmark (à Adelboden de 1979 à 1982), qui s'étaient tous deux arrêtés à quatre victoires consécutives.

Non content d'ajouter de nouveaux records à son palmarès, Marcel Hirscher a aussi repris le pouvoir au classement général de la Coupe du monde, à égalité avec Aksel Lund Svindal, vainqueur la veille en descente à Val Gardena.

Aerni se découvre géantiste

Plus loin dans le clan suisse, Luca Aerni, dossard 72, a pris dimanche une encourageante 21e place, sachant qu'il disputait son deuxième géant de Coupe du monde. Déjà dans les points la semaine dernière à Val d'Isère (26e), le Valaisan, spécialiste de slalom et combiné, est en train d'ajouter une discipline à sa palette.

Loïc Meillard (18e) et Gino Caviezel (21e) ont terminé devant leur coéquipier, mais sans en tirer une véritable satisfaction. Tous deux sont capables de beaucoup mieux en géant. La Coupe du monde masculine sera toujours à l'oeuvre lundi à Alta Badia, mais pour un géant parallèle en nocturne cette fois-ci. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!