Hitachi va supprimer 4500 emplois dans ses activités disque dur
Actualisé

Hitachi va supprimer 4500 emplois dans ses activités disque dur

Tokyo - Le conglomérat électronique japonais Hitachi va fermer une usine de composants au Mexique et supprimer 4500 emplois dans le cadre d'un plan de restructuration de sa division déficitaire de disques durs.

Les investisseurs ont réagi favorablement au lancement de ce programme, qui vise à réduire les coûts de production de 300 millions de dollars (360 millions de francs) sur cinq ans. Le titre Hitachi a clôturé en hausse de 3,05% jeudi à Tokyo.

Hitachi, qui a racheté les activités disque dur d'IBM pour 2 milliards de dollars en 2002, souhaite améliorer de 40% au plus les ventes de cette division sur l'année calenraire en cours. Il s'attend à ce que le rythme des ventes ralentisse jusqu'à juin, avant de repartir en hausse au deuxième semestre 2007.

Hitachi espère que cette même division repassera dans le vert au cours de l'année. «Nous allons combattre la baisse des prix, mettre en avant de nouveaux produits de façon agressive, et réduire les coûts parallèlement, pour doper les bénéfices», a déclaré Hiroaki Nakanishi, directeur général des activités stockage du groupe.

Le programme prévoit la fermeture d'ici 2008 de l'usine mexicaine de Guadalajara et la suppression de ses 4500 emplois, soit 11% environ de la main d'oeuvre de sa division disques durs, qui emploie au total quelque 40 000 personnes.

Les coûts exceptionnels liés à la fermeture du site sont estimés à près de 100 millions de dollars. La semaine dernière, Hitachi a révisé en hausse sa prévision de perte nette au seul niveau de la société-mère sur l'exercice en cours clos le 31 mars, à 200 milliards de yens (2 milliards de francs) contre une perte de 55 milliards de yens initialement attendue.

(ats)

Ton opinion