Actualisé 21.08.2008 à 11:43

Hitzfeld: Stocker est un "talent extraordinaire"

Après avoir pris congé de ses joueurs à l'issue d'un repas pris en commun, Ottmar Hitzfeld s'est livré à une ultime obligation médiatique. Comme pour fermer le chapitre de sa grande "première" à la tête de l'équipe de Suisse couronnée par une large victoire (4-1) devant Chypre.

Devant la presse, l'Allemand a répété son credo: le fait de jouer régulièrement en club est une condition presque non-négociable pour revendiquer une place de titulaire en sélection. A écouter son discours, une évidence s'impose: un vent nouveau souffle sur la sélection.

- Quelle image garderez-vous de ce premier match ?

"J'ai été impressionné par la communion des joueurs juste avant d'entrer sur la pelouse. Au Bayern, on entendait seulement Toni dire quelque chose en italien et Ribéry ajouter derrière un mot en français. Mercredi soir, ce sont les vingt-et-un joueurs qui se sont motivés, encouragés. On aurait dit des Indiens sur le sentier de la guerre".

- Quel discours avez-vous tenu à vos joueurs lors du repas d'après-match ?

"Je les ai félicités pour le résultat. Mais j'ai aussi mis l'accent sur les manques. Nous n'avons pas été efficaces dans la conservation du ballon. Nous n'avons pas su perturber le rythme de l'adversaire. Nous aurions dû être aussi plus rapides et plus inspirés à la relance".

- Deux néophytes, Stocker et Nef, ont marqué. Vous ont-ils convaincu ?

"Oui sans aucun doute. Valentin Stocker est un talent extraordinaire. Il a joué avec le même culot qu'à Bâle. Il m'a vraiment surpris par l'étendue de son bagage. Il fut très bon aussi en phase défensive. Quant à Nef, il a été irréprochable sur le plan défensif. Il a livré une partie étonnante avec le nez fracturé. Il avait été encore touché mardi soir à l'entraînement dans un choc avec Barnetta. Mais il a tout de même tenu à jouer".

(si)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!