Hockey: Bienne revient
Actualisé

Hockey: Bienne revient

Bienne est revenu à 2-1 dans la série de promotion/relégation LNA/LNB grâce à son succès 5-2 à Langnau.

Battus à domicile lors du deuxième acte, les Seelandais ont fait savoir à ceux qui en doutaient qu'il faudrait encore compter avec eux pour une place en LNA lors du prochain championnat.

Après les deux revers initiaux, Kim Collins avait décidé de tout miser sur l'offensive pour s'imposer à l'Ilfis. Avec cinq étrangers en attaque et Pascal Caminada dans les buts, les Seelandais ont entamé la rencontre de la meilleure des manières. Après moins de cinq minutes, Tschantré ouvrait même la marque en supériorité numérique d'une subtile déviation.

Décision en 21 secondes

Contrairement aux deux premières rencontres de cette série de la peur, les Biennois sont parvenus à préserver cet avantage plus d'une poignée de secondes, avant que Neff ne remette les deux formations à égalité. Dans la foulée, le Genevois Kirby Law trompait Schoder d'un magnifique solo. Esseulé face au portier emmentalois, il logeait la rondelle dans la lucarne pour permettre à sa formation de prendre à nouveau l'avantage.

Alors que les deux équipes se neutralisaient depuis l'égalisation de Tuomainen (18e), les Biennois faisaient la différence en 21 secondes à la 51e minute. Tremblay donnait l'avantage aux visiteurs en supériorité numérique avant que Rieder ne leur offre deux longueurs d'avance sur l'engagement. Forts de cet avantage, les joueurs du Stade de Glace ne laissaient aucun espace aux Emmentalois, s'assurant par la même occasion la victoire grâce à une nouvelle réussite de Rieder.

Caminada très sûr

Très solide devant sa cage, Pascal Caminada a prouvé que le staff de Bienne ne s'était pas trompé en misant sur lui pour cette rencontre de la dernière chance. Moins spectaculaire que Marek Pinc, l'ancien gardien de Fribourg Gottéron a malgré tout été très sûr de lui, tout en sobriété. En face, Schoder n'était pas aussi décisif que lors des trois premières parties.

En muselant au maximum la triplette étrangère de Langnau Tuomainen-Holden-Toms, l'arrière-garde biennoise a rempli son contrat à merveille et ce sans l'apport d'un joueur étranger. Le pari très offensif tenté par Kim Collins s'est donc avéré payant. Grâce à cet enseignement, le coach du champion de LNB abordera sans doute l'acte IV de jeudi dans le même dispositif. (si)

Ton opinion