Actualisé 19.04.2007 à 22:31

Hockey: la Suisse ne rassure pas

A huit jours du début du championnat du monde à Moscou, la sélection helvétique s'est inclinée 2-3 contre l'Allemagne en match amical à Herisau.

Elle a complètement manqué son début de match et a ensuite gaspillé près d'une dizaine de véritables occasions de buts.

La sélection helvétique a payé cher son très mauvais début de rencontre. Les Allemands menaient déjà 2-0 après moins de 7 minutes et de surcroît, ils avaient manqué la transformation d'un penalty! Les joueurs de Ralph Krueger ne se sont jamais remis de ce départ catastrophique même s'ils ont nettement dominé par la suite.

La Suisse avait remporté huit de ses neuf derniers matches contre la sélection germanique et fait un match nul. C'est donc un résultat très décevant pour une équipe qui alterné le bon avec le très mauvais.

Hiller retient un penalty

Dès la 5e minute, la Suisse se retrouvait en difficulté. Jeannin perdait un puck sur Felski, qui s'en allait seul au but avant d'être retenu par Blindenbacher. L'arbitre dictait un penalty. Jonas Hiller, l'enfant du pays, parvenait à détourner l'essai de Felski. Par la suite, le portier de Davos n'a pas eu l'occasion de se mettre en évidence. Toutefois, les joueurs helvétiques ne retenaient pas la leçon, et Rankel et Gogulla pouvaient inscrire deux buts en 68''! Des actions qui démontraient que tout ne fonctionnait pas parfaitement dans le jeu défensif suisse.

La suite du match a été la copie du scénario entrevu contre la Russie. Les Suisses se sont créé une multitude de véritables occasions de but en parvenant à en concrétiser le minimum. Julien Sprunger gâchait deux opportunités en or. Il a fallu un maître-tir de Mark Streit à 5 contre 4 pour que la Suisse réduise le score. Puis en troisième période, les joueurs de Krueger subissaient deux mauvaises pénalités en 20''. Ils résistaient à 5 contre 3 pendant 1'40'' mais encaissaient tout de même un but au retour de Streit sur la glace.

Sprunger enfin

Cinquante et une secondes plus tard, Sprunger trouvait enfin la voie des buts sur un service de Monnet pour sa troisième réussite sous le maillot national. La fin de match voyait les Suisses assiéger les buts allemands mais sans réussite. (si)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!