Actualisé

Hockey sur glace: championnat du monde M20

L'équipe de Suisse M20 va au-devant d'une mission délicate lors du championnat du monde qui débute le 26 décembre en Suède.

Seules six formations se disputeront le titre à l'issue du tour préliminaire, et les hommes de Köbi Kölliker devront sans doute lutter contre la relégation.

Deux équipes chuteront en division inférieure. Opposée à trois sérieux prétendants au sacre - Finlande, Russie et République tchèque, la Suisse ne partira avec les faveurs du pronostic que face aux promus biélorusses dans le groupe B. Elle entamera d'ailleurs ces joutes le 27 face à la Biélorussie.

Vitesse

«Le premier match d'un tournoi est toujours très important. Il l'est évidemment encore plus lorsqu'on affronte un concurrent direct», lâche Kölliker, dont les protégés auront à coeur de faire oublier l'échec qu'ils avaient connu il y a deux ans lors du championnat du monde M18: la classe d'âge 1987 n'avait alors pu éviter la relégation.

Les Biélorusses auront déjà un match dans les jambes, puisqu'ils affronteront la Finlande le 26. «Cela pourrait être un avantage pour nous», poursuit le coach helvétique. «Sauf si la Biélorusse crée la surprise dans son premier match...» Plus petite et plus légère en moyenne que ses devancières, l'équipe de Suisse M20 misera sur sa vitesse en Suède.

L'expérience

Les Helvètes ne parviendront certainement pas à rééditer la performance réussie il y a neuf ans avec la quête d'une médaille de bronze. La 7e place obtenue l'an dernier sera même difficile à défendre: les M20 se sont inclinés cette saison à chaque fois tant face à la Slovaquie (deux matches) que face à l'Allemagne (quatre duels), deux nations devant lesquelles elle avait fini il y a douze mois...

Les internationaux ont toutefois conclu en beauté «leur» championnat de LNB, remportant un quatrième succès - en douze matches - face à Thurgovie (7-4). L'expérience accumulée par des joueurs peu habitués à tenir des rôles en vue permettra peut-être aux «mercenaires» des ligues juniors canadiennes Arnaud Jacquemet, Juraj Simek, Yannick Weber et Lukas Flüeler d'évoluer avec moins de pression sur leurs épaules.

Programme et sélection

Suède. Championnat du monde M20 (26 décembre-5 janvier). Tour préliminaire. Groupe B, le programme de la Suisse. Mercredi 27 décembre: Suisse - Biélorussie (16h00 à Mora). Jeudi 28 décembre: Russie - Suisse (19h00 à Leksand). Samedi 30 décembre: Finlande - Suisse (13h00 à Mora). Dimanche 31 décembere: Suisse -République tchèque (17h00 à Mora). Le vainqueur du groupe se qualifie directement pour les demi-finales, le 2e et le 3e disputeront des quarts de finale. Les deux derniers classés s'affronteront pour le maintien.

La sélection suisse. Gardiens: Reto Berra (19 ans/GCK Lions), Lukas Flüeler (18/Ottawa 67's). Défenseurs: Robin Grossmann (19/Kloten), Roman Josi (16/Berne), Marco Maurer (18/Zoug), Antoine Morandi (19/La Chaux-de-Fonds), Sébastien Schilt (19/Genève- Servette), Yannick Weber (18/Kitchener Rangers), Marc Welti (18/Thurgovie). Attaquants: Gaëtan Augsburger (18/Genève-Servette), Jérôme Bonnet (19/Genève-Servette), Dario Bürgler (19/Zoug), Andrei Bykov (18/Fribourg Gottéron), Samuel Friedli (19/Rapperswil-Jona), Etienne Froidevaux (17/Berne), Arnaud Jacquemet (18/Kootenay Ice), Steve Kellenberger (19/Kloten), Fadri Lemm (19/Davos), Kevin Lötscher (18/Langnau Tigers), Diego Schwarzenbach (19/Olten), Juraj Simek (19/Brandon Wheat Kings), Janick Steinmann (19/Zoug). De piquet. Gardien: Raffael Walter (19/Viège). Défenseurs: Jérémi Kamerzin (18/Berne), Daniele Marghitola (18/Ambri), Matteo Nodari (19/Lugano). Attaquants: Luca Cunti (17/GCK Lions), Jérémy Gailland (18/Martigny), Grégory Sciaroni (17/Ambri). (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!