Actualisé 12.03.2007 à 15:52

Hockey sur glace: finale de LNB dès ce soir

La finale du championnat de LNB entre Bienne et Viège opposera dès ce soir (20h à Bienne) les deux formations les plus complètes de la ligue.

Spécificité de ces finales: les deux clubs auront la possibilité de jouer avec cinq étrangers sur la feuille de match. Au petit jeu des transferts, ce sont les Seelandais qui sont sortis vainqueurs.

Marek Pinc (gardien/Fribourg-Gottéron), Nick Naumenko (défenseur/Ambri-Piotta), Jiri Slegr (défenseur/Litvinov), ainsi que Serge Aubin et Kirby Law (attaquants/Genève-Servette). La liste des renforts biennois est plus qu'impressionnante et, du côté de Viège, ces embauches multiples ont sans doute fait peur. Si l'on ajoute à cela la présence d'Alexandre Tremblay (10 buts, 10 assists), le contingent des mercenaires du Stade de Glace impose le respect.

Suisses dominants

Outre des étrangers de premier choix, Kim Collins pourra également compter sur d'excellents joueurs à licence helvétique. Alain Miéville (6 buts, 8 assits), Mathieu Tschantré (6 buts, 5 assists) ou Marco Truttmann (5 buts, 3 assists) possèdent la jeunesse et la fougue pour faire basculer une série. Pour compléter le tableau, Bienne a su entourer ses jeunes pousses de routiniers tels que Roger Rieder, Cyrill Pasche ou Jörg Reber. A la simple vue du contingent biennois, l'entraîneur de Viège Kevin Ryan doit déjà faire des cauchemards.

Bien qu'inférieurs sur le papier - surtout avec les nouvelles emplettes réalisées par Bienne -, Viège ne partira pas vaincu d'avance. Pour renforcer une équipe qui a prouvé sa solidité durant toute la saison, les dirigeants valaisans ont fait appel aux voisins sierrois. Avec le duo Cormier-Jinaman, la formation de la Litternahalle compte dans ses rangs des artificiers de premier choix. En plus des deux Canadiens, le défenseur de Frölunda Ari Wallin devrait apporter un plus à l'arrière-garde.

La jeunesse à l'honneur

Pour garder son filet, Viège a fait confiance au tout jeune Raffael Walter (20 ans) qui suscite la convoitise des clubs de LNA. Pour l'ancien junior de Zoug à l'imposante stature (1m94, 96 kilos), cette finale représente une vitrine idéale pour prouver aux formations de l'étage supérieur qu'il a les épaules nécessaires pour briguer une place. Les autres piliers de la formation haut- valaisanne forment également une «classe biberon» plus que talentueuse. Marc Abplanalp (22 ans), Francisco Lardi (22 ans), Fernando Heynen (20 ans) ou Kevin Lötscher (19 ans) voudront eux aussi se faire voir par des clubs plus huppés.

Bien que déséquilibrée sur le papier, cette finale s'annonce tout de même compliquée pour Bienne sur la route. Jusqu'ici, Viège s'est montré intraîtable à domicile tant durant la saison régulière que durant les play-off. Sur les 29 rencontres disputées dans sa Litternhalle, le club de Kevin Ryan l'a emporté à 26 reprises, contre 3 défaites seulement. Par cette simple statistique, les Seelandais comprendront que le déplacement ne ressemblera en aucun cas à une course d'école et que tout faux pas à la maison est exclu. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!