Colline du Mormont (VD) - Holcim ne sera pas poursuivi pour la destruction du bâtiment de la ZAD
Publié

Colline du Mormont (VD)Holcim ne sera pas poursuivi pour la destruction du bâtiment de la ZAD

Après l’évacuation de la ZAD, le cimentier avait démoli sans autorisation la maison du plateau de la Birette. Le Canton de Vaud a décidé qu’il ne s’agissait pas d’une infraction suffisamment grave.

La maison du plateau de la Birette se trouvait hors zone à bâtir dans un secteur voué à l’exploitation de la carrière.

La maison du plateau de la Birette se trouvait hors zone à bâtir dans un secteur voué à l’exploitation de la carrière.

Florian Cella/24Heures

La maison était le cœur de la «zone à défendre» de la colline du Mormont. Après l’évacuation des zadistes, Holcim avait directement détruit la bâtisse, sans mise à l’enquête. Le Canton a décidé qu’il ne poursuivra pas pénalement le cimentier d’Éclépens (VD), relate «24heures». Selon lui, l’infraction n’est pas suffisamment grave. Holcim s’était défendu en évoquant l’urgence de la situation et des raisons de sécurité. Il était question d’éviter le retour des zadistes et d’éventuels accidents liés à l’insalubrité du lieu.

Le Canton n’ira pas plus loin, comme la politique des services est de ne pas dénoncer systématiquement. Seuls les cas «particulièrement irrespectueux» ou entraînant des «atteintes irréversibles» font l’objet de dénonciation. «Il n’y a pas de raison de faire un cas spécial pour Holcim», affirme la Direction générale du territoire et du logement.

(cde)

Ton opinion

47 commentaires